Home English Russian French Bulgarian Polish Deutsch Slovak Spanish Italian Greek Esperanto
search help
search in titles only
  FontSize-- FontSize++  

 La Mere Majestueuse

On a lu les devoirs par écrit sur le système osseux, le coeur et sa fonction, ainsi que l’appareil digestif.

Nous sommes envoyés sur Terre non pas comme des invités, mais pour travailler. Même la Terre supporte ses invités que trois jours. Tous les malheurs aujourd’hui proviennent du fait, que nous voulons être des invités sur la Terre. Ainsi, quand je vous parle de point de vue occulte, si vous me demandez d’ ou proviennent les malheurs dans le monde, je vais vous répondre, qu’ils proviennent de votre désir d’être que des invités sur la Terre. La Terre est un endroit pour les travaux les plus importants. Pour chaque créature, qu’elle soit la plus petite, il y a un endroit et un travail défini mathématiquement, qu’elle doit accomplir. Aujourd’ hui même dans le monde, les créatures supérieures vivent au dos des moins élevés.

J’ai fais exprès en voulant que vous me décriviez le système osseux, le coeur et l’appareil digestif, car vous les élèves de l’occultisme, vous n’avez aucune idée de ce qui se produit en ce moment a l’intérieur de vous-mêmes. Chacun de vous doit bien examiner son organisme. La seule chose réelle que vous possédez dans ce monde est votre organisme. Tant que vous n’examinez pas votre organisme, vous serez des ignorants et vous n’allez pas pouvoir comprendre la Nature. Notre Mère Majestueuse – la Nature – limite sans cesse ses enfants par les règles, qu’elle a. Ayez en vue, qu’elle est très sauvage. Certains occultistes ne doivent pas se tromper et penser qu’elle va leur pardonner. Lorsque cette Mère Divine t’attrape, elle va te faire passer par toutes les règles de l’éducation, sans pardon.

Je vous parle de l’éducation, car c’est de là que vous devez commencer – dans la Nature se cache la manière d’éducation. Ce que vous voyez être sauvage dans le monde, ce que nous les gens contemporains croyons être une disharmonie dans le monde, sont en réalité des actes les plus harmonieux. Je n’ose pas encore vous dire, que la Nature doit être examinée de son cote envers. Vous devez commencer à examiner également votre Vie de son cote envers. Par exemple la bonté d’un homme dépend de son mauvais cote, qui se contient dans les racines de sa Vie. Par conséquent, nous pouvons mathématiquement déterminer, que la bonté d’un homme est tellement grande que soit son mauvais cote dans les racines de sa Vie. J’exclus vos compréhensions morales et je ne comprends pas ici vos mauvais actes. Sous le mot mauvais, je sous-entends cette matière qui fonctionne contrairement à votre Vie.

Je vous ai dit d’examiner la Vie de son cote envers. A présent beaucoup ont le désir de se montrer meilleurs qu’ils le sont ou bien plus mauvais qu’ils le sont. C’est une situation fausse et la Nature n’admet pas une telle tromperie. La Nature a deux méthodes dont elle se sert : ou bien tu dois déterminer les choses mathématiquement, dans leur temps exact, ou bien tu dois renoncer a justifier leur temps. Pour déterminer l’heure exacte des forces, qui fonctionnent en nous, nous devons développer ces sens que nous possédons dans notre organisme, pour qu’elles fonctionnent, c’est-à-dire de développer notre sensibilité spirituelle. Prenons l’idée du froid – elle présente un procès physiologique, les raisons physiologiques du froid. Comment traduire le froid, il est l’emblème de quoi ? – De la haine. Donc la haine ressemble au froid. Faites l’analogue entre le froid et la haine – que produit le froid sur l’organisme ? - Le serrement. Et c’est vrai, chaque corps se serre dans un certain degré par le froid. La haine provoque la même réaction – elle fait serrer l’homme. L’opposé du froid est la chaleur. La traduction de la chaleur est l’Amour. Que produit la chaleur ? – Elargissement. Que produit l’Amour ? – Aussi élargissement. Par conséquent les occultistes, qui comprennent les lois, peuvent grâce à la Chaleur influencer sur la haine et grâce au froid – a l’Amour. Les mages blancs dans l’école occulte Blanche utilisent la Chaleur contre la haine, tandis que les mages noirs utilisent le froid comme contraction de l’Amour. Les mages blancs utilisent la Chaleur pour renforcer l’Amour, tandis que les mages noirs utilisent le froid pour renforcer la haine. Si vous me demandez pourquoi l’hiver est froid, je vais vous répondre que ces deux loges, la Noire et la Blanche fonctionnent dans la Nature. Et d’ après cette loi ceux d’entre vous, qui ont observé le temps qu’il faisait lors du combat entre les forces Centrales et l’ Accord 9, ont aperçu le résultat suivant : lorsque les forces Centrales ont remporté la victoire, il faisait toujours froid, et lorsque l’Accord remportait la victoire, il faisait chaud. Et alors d’un point de vue purement occulte, nous faisions la conclusion que l’école occulte Blanche était du coté de l’Accord, tandis que la Noire – du coté des forces Centrales. Le savaient-ils ou pas, c’est une autre question. En faisant le paix, la loge Noire a changé de tactique et a commencé a agir sur l’Accord, tandis que la loge Blanche a commencé a agir sur les forces Centrales, c’est-à-dire elles ont changé de rôles. Je ne vais pas m’arrêter sur ce fait, mais je ne fais que l’exposer. La situation dans laquelle vous vous trouvez dans un moment donné, en tenant sur une des idées, peut être soutenu par la loge Blanche ou la Noire.

Ainsi, si vous voulez vous éduquer, en premier vous devez déterminer d’ ou viennent les idées, que vous avez et qui vous intéressent. Certain dira : « Je crois en ceci ou cela. » Mais ceci ne te sauve pas encore – même les gens stupides croient. Pourtant chez l’homme stupide, quand on lui donne quelque chose, par exemple cent napoléons, il est prêt a les prendre tout de suite et il dit : « Je vais te donner cent cinquante », malgré qu’il peut tout perdre ensuite. La question ne consiste pas dans le profit. Ayez en vue que tous nos actions et idées sur Terre déterminent notre avenir. Il se peut qu’une idée présente puisse déterminer votre vie dans mille années. C’ est pourquoi ayez en vue que ce que vous faites maintenant, vous le faites pour vous-mêmes. Des milliers d’années peuvent passer, mais vous ne pourrez pas éviter votre chemin dans la bonne direction.

A présent, les fausses doctrines de la fraternité Noire viennent pour déformer les vers de la Sainte Ecriture. Et lorsqu’ ils veulent t’accuser dans un péché, de déformer quelque chose, ils citent tout de suite un vers, qui leur convient. Les frères noirs, lorsqu’ ils veulent accuser quelqu’ un d’avoir fait un péché, ils sont très aimables avec lui, ils lui proposent des poules, des gâteaux, le temps de lui mettre la corde au cou. Des qu’ils lui mettent la corde, ils le poussent en avant avec l’aiguillon, sans lui donner ni du gâteau, ni de la poule. Alors commence le soit disant destin noir. Les bulgares disent : « Ce qui m’a bercé, vient de m’emporter. » Or, l’élève de l’occultisme ne peut pas et ne doit pas raisonner de cette façon. Ses conceptions doivent être bien déterminées, elles ne doivent pas être soumises aux interprétations stupides et croyances du passé. L’élève doit tout seul vérifier les choses a fond, tandis que les ombres, les choses secondaires vont venir toutes seules. Chacun doit interpréter juste les lois, de savoir est-il soumis a la loi ou pas, a-t-il la foi en Dieu ou pas. Je ne comprends pas le mot Dieu dans le sens que vous y mettez, mais je comprends la loi occulte dans le sens d’avoir la foi dans la loi vivante de la Nature. Mais pas la loi dans le sens d’influence, car chaque influence vous est claire, toute influence est le résultat et provient d’un centre vivant et raisonnable. Donc, lorsqu’ on dit que quelque chose a de l’influence sur nous, ceci est dû e à l’idée, que porte cette influence. Quand je prends quelqu’ un par la main, et je l’aide a marcher, c’est le résultat de l’idée, qui est mise en moi. Par conséquent votre idée doit être bien déterminée, avez-vous la Foi ou pas.

Comment déterminer la Foi ? Quand vient la vraie Foi, viendra également le doute, aussi la contradiction dans la Vie. Là ou il y a des contradictions, la Vie a commencé. C’est un signe, par lequel on reconnaît que la vraie Vie de l’élève a commencé. Si la contradiction manque, vous êtes loin de la Vérité – c’est une loi sur la Terre. Mais cette contradiction ne doit pas faire trébucher ceux d’entre vous, qui ont la volonté de s’instruire. Lorsque dans la conversation précédente, j’ai dit que celui qui n’est pas prêt à suivre la doctrine, ne doit pas entrer dans l’école Occulte, je sous-entends de ne pas mettre le pied dans l’école de votre Mère, car elle va vous jeter dehors par toutes les règles de l’art. Tu peux y entrer, mais avec toute la soumission de ton âme, et tu vas parler doucement et avec tendresse. Toute intonation rude de l’esprit ou de l’âme va attirer toutes les forces opposées et tu vas trébucher lors de ta Voie.

Dans l’ Ancien Testament il est dit : « Dieu rejette les fiers et il donne la grâce a ceux qui sont soumis. » Sous Dieu je comprends la Mère, la Nature vivante. Comment la Mère exprime ce rejet? La Nature vivante rejette ses enfants fiers en les prenant des trois doigts, les soulève en haut, puis les jette et dit : « Me connaissez-vous, savez-vous ce que je peux faire de vous, allez-vous vous mettre en colère ? Je peux faire de l’homme la plus petite bête microscopique ! » Vous allez répliquer : « Non, l’homme ne peut retournez en arrière dans son évolution et de devenir une bête. » Ce n’est pas vrai, l’homme peut retourner dans son évolution et ce par toutes les règles de cette grande loi de la Mère. Les Chrétiens disent : « L’homme, qui soit né homme, reste toujours un homme. » Oui, mais s’il ne suit pas les règles de la Mère, elle va le faire retourner en arrière et alors commencera un long voyage d’une forme a une autre et des millions d’années doivent passées pour se purifier. Lors de son passage, il va remplir dix tonneaux de larmes, il ne va jamais les oublier et quand quelqu’ un lui demande: “Ne vas-tu plus pécher?”, il répondra : « Est-ce que tu a jamais rempli dix tonneaux de larmes ? » Quand Christ dit qu’il va envoyer quelqu’ un a un tourment éternel, j’éclaircis, qu’il va envoyer tous les évêques, savants, philosophes et leurs serviteurs souffrir, de remplir leurs tonneaux de larmes. Ils vont passer par un grand feu. Ce feu n’est pas celui, qu’on décrit; il est calme, il a ses plaisirs, c’est un feu de purification et de soumission.

Moi, je vous préviens de vous garder des trois doigts de votre Mère – la Nature, elle est dangereuse! Et lorsque dans l’église Orthodoxe on fait la croix avec trois doigts, ceci veut dire de te garder des trois doigts de la Mère, pour ne pas qu’elle te fasse tomber avec. La façon particulière de faire la croix dans le sens occulte est la suivante : rappelle-toi des trois doigts de ta Mère dans ton esprit, ton cœur et dans ta volonté ! Tandis que les gens religieux disent, que dans le geste de faire la croix se cache le Père, l’autre doigt – le Fils, et le troisième – le Saint Esprit. Cela peut être vrai, mais vous devez savoir, que ceci ce sont les trois doigts de votre Mère, les trois Forces raisonnables qui travaillent en elle. Et elle est majestueuse, elle est majestueuse votre Mère la Nature. Et vous qui aimez faire du bruit, vous devez savoir que je peux me plaindre auprès de votre Mère et de lui dire, de vous attraper avec ses trois doigts. Et alors que ce soit homme ou femme, un jeune homme ou une jeune fille – qu’ils prennent garde! Elle va vous demander et vous dire : « Pour quelle raison je vous ai envoyé, pour étudier ou pour philosopher, servir ou donner des ordres ? »

Le Christ a compris cette loi en étant élève dans la Grande école occulte. Il est dit dans l’ Ecriture, que lorsqu’ il s’est trouvé dans la face humaine, il s’est soumis. Pour avoir la grâce de cette Mère Divine, il était prêt à subir toutes les souffrances. Dans l’occultisme le Père est connu comme étant la Mère. Il est l’Amour, mais pas de la manière que vous concevez cette Mère – l’Amour. Ne songez même pas de comparer cette Mère Divine avec l’amour que vous connaissez. Il n’ y pas d’analogue pour comparer cette notion. Je l’appelle Mère Divine, non pas dans le sens qu’elle a fait naître Dieu. L’école occulte comprend la Mère Divine comme présentation de tout ce qui est vivant dans le monde.

Retournons en arrière, car ce sont des choses un peu lointains, qui peuvent rajouter dans vos esprits la peur et le trouble. Ce n’est pas mon but, car la peur est un sentiment, or dans l’homme on a découvert jusqu’ a présent quarante qualités. La peur représente une quarantaine de la vie présente, ainsi le rapport envers la peur doit être un sur quarante. Si toute votre vie ne soit que peur, vous ne comprenez pas la Vie. La peur ne doit que prévenir l’homme, elle doit vous rappeler ce dont vous avez appris, est-ce que vous l’avez bien compris et est-ce que vous avez bien agit. Ainsi la peur est utile pour montrer que vous avez des responsabilités. Après quoi arrive le sentiment de la conscience, pour te dire : « Tu l’as fait par toutes les règles de la loi Divine. »

Maintenant la première chose qu’on vous demande est d’admettre la citation comme règle: “Si vous n’êtes pas comme les enfants, vous ne pourrez pas entrer dans le royaume de Dieu.” Je traduis : si vous n’êtes pas comme les petits enfants, vous ne pouvez entrer dans aucune école occulte, dans aucune branche de cette grande Ecole raisonnable.

La deuxième règle est : l’élève de l’école Occulte doit apprendre a garder le silence – de garder le silence pour pouvoir réfléchir. Sa pensée doit être bien formée, elle ne doit pas être dispersée, il ne doit pas avoir des pensées contradictoires ou de doutes. Certain dit : « Je pense », oui, mais quoi ? Si vous observez les visages des gens contemporains, vous allez voir qu’ils ne réfléchissent pas, mais ils se grattent. La pensée philosophique aujourd’hui n’est qu’un grattement, et les squelettes et les os montrent à quel niveau soit leur pensée.

La première chose qui vous attend est de rétablir la juste pensée. Vous allez demander : « Comment savoir quelle est la juste pensée ? » Ceci peut être prouvé. C’est une loi, qui existe du début des temps – le pouvoir de l’âme de penser juste. Ainsi donc, puisque l’âme peut toujours bien penser, je ne vais pas le prouver, chacun peut le mettre a l’épreuve, a moins qu’il retourne a cet endroit ou il s’est égaré – cela suffit. Quel sera le premier résultat de cette juste pensée ? Quand tu arrives a l’état de mettre a l’épreuve cette juste pensée en soi, toutes les mauvaises réflexions vont t’abandonner, dans ton esprit viendra une Lumière et tu commenceras a t’accommoder avec tout le monde. Tu vas pouvoir comprendre les relations entre les causes et les conséquences, et tu pourras comprendre pourquoi tout est tel quel, et non pas autrement. L’ Ecriture dit : « Que la terre se taise, que Dieu parle. » Le silence est cette première règle dans chaque école : lorsque les élèves vont a l’école, après eux entre le maître, tous les élèves se taisent, pour que le maître parle.

C’ est pourquoi quand cette mère Divine se met à parler, tout le monde doit se taire. Parfois elle nous force de nous taire. Elle nous envoie un grand malheur et nous dit : « Tais-toi ! » Alors tu dis : « Je ne suis pas disposé a parler » et tu commences a réfléchir. Tu penses, tu penses et puis tu dis : « La vie n’a pas de sens. » Dans ce silence tu as entendu la voix de ta Mère, qui vient des profondeurs de l’âme. Cette voix est calme et elle va te parler doucement et avec tendresse, comme aucune voix ne t’a jamais parlé. Mais quand est-ce que cette voix te parlera ? Quand l’homme est passé par toutes les peines et souffrances et après avoir rempli dix tonneaux de larmes. Quand tu entendras cette voix, on l’appelle ici sur Terre amour, affection, etc. Cette voix produit en l’homme un changement magique instantané. Il se peut que tu sois l’ homme le plus malheureux, le plus blessé sur la Terre, il se peut que tu as été sur le point de la mort, mais si tu as entendu cette voix te parler, tout de suite en toi se lève un ravitaillement. Vous cherchez le secret, la Vérité de la Vie quelque part ailleurs et vous me dites : « Apprend-nous comment la trouver ! » Apprenez à comprendre soi-même et de trouver ce secret à l’intérieur de vous-mêmes.

Quelque fois, sans le savoir, vous mettez la main sur le front d’un enfant, qui pleurt. Je vous demande pourquoi vous le faites ? Combien sont les philosophes et les savants en Bulgarie qui savent la raison de ce geste ? Je vais vous le dire : lorsque vous mettez la main droite sur la partie supérieure du front, vous inspirer un des plus nobles sentiments. Dans cette partie de la tête se trouvent beaucoup de centres, mais vous touchez principalement la grâce – l’ Amour Divin. Et si celui, qui met la main sur ta tête possède le sentiment de la grâce, tu vas tout de suite ressentir un plaisir. La mère qui met la main sur la tête de l’enfant, parle a son esprit : « La Nature mère, qui m’a confié de m’occuper de toi, t’aime, et son amour ne change jamais. » Et cette mère, qui met la main sur le front de l’enfant, est sa marâtre, qui s’occupe de lui. Ainsi donc, quand vous vous inquiétez parfois, mettez la main sur votre front ou que quelqu’ un d’autre le fasse, concentrez votre esprit sur cet endroit et quand vous appelez votre Mère Majestueuse, tout passera. C’est un joli geste. Savoir le sens de chaque geste – ce sont les nouvelles méthodes de l’éducation. Chaque geste dans la Nature est bien déterminé et de ce point de vue, tous les hommes peuvent être bons ou mauvais. Si votre enfant pleurt et vous prenez sa main, vous la mettez près de votre bouche et lui soufflez, le mal de votre enfant passera. Mais si dans des cas pareils, tu sers tes lèvres inférieures et tu les mets en avant, tu as déjà sali ton esprit. Chaque geste qui soit incorrect de ta part, que ce soit de la main ou de la bouche salit ton esprit. Or ces gestes influencent. Voila pourquoi chaque geste de ta main, de tes yeux doit être bien défini, il doit être fait par toutes les règles Divines.

Les gens très instruits de nos jours, ressemblent à ces enfants, qui pour la première fois commencent à écrire en prenant le crayon et se mettent à griffonner sur le papier. Cet enfant griffonne, griffonne sur le papier, et dit a sa mère : « Maman, regarde ce que j’ai écrit ! » Mais ce griffonnement ne contient aucune idée Divine, il n’a aucun sens. De même les journaux de nos jours écrivent n’importe quoi. De même lors des séances spiritistes, un medium écrit n’importe quoi sur le papier, pour obtenir à la fin des lettres. Beaucoup sont les chrétiens d’aujourd’hui, dont l’esprit et le cœur ressemblent à ces écritures enfantines – ils griffonnent, mais rien ne ce produit.

Ainsi donc, commencez en premier de griffonner, puis – de faire des ronds et ensuite – écrire des lettres. Apprenez a vous arrêtez et d’ observer vos actions, de façon a ce que quand vous faites un simple geste avec les mains, la tête, les yeux ou la bouche, d’ en être satisfait. Faites attention dans vos actions, mais n’ayez pas peur. Souvent certains poètes, en parlant, font bouger leur tête. Ce geste je l’explique de cette façon : « Pourvu que ces poires pourries tombent ! » Vous dites a propos d’eux : « Dans les idées, qu’ils ont, se cache quelque chose d’important; en tant que poètes, ils vont écrire quelque chose. » Ils ne vont rien écrire. Ainsi, faites attention que vos gestes soient harmoniques.

Quelquefois il ce peut, que vous ayez le désir d’améliorer quelqu’ un. Dans l’école Occulte, il n’est pas permis de vouloir améliorer quelqu’ un – c’est une insulte. Celui qui améliore et celui qui se laisse améliorer, tous les deux font un crime. Pensez vous que le mouvement de cette roue dans la fabrique, qui tourne ne soit pas bien déterminé ? Pensez-vous que le maître de ce monsieur, qui s’est fâché, n’a pas prédestiné cette réaction ? Pensez-vous qu’il faut fermer cette canalisation, par laquelle s’écoule l’eau impure ? Non, vous allez commettre le plus grand malheur pour les hommes, au cas où vous le faites. Cet homme, qui se fâche, représente un canal, c’est pourquoi laissez passer toutes les eaux impures par lui, ne l’arrêtez pas. Ce frère qui se fâche, aujourd’hui est mis en garde, il parle de tellement de choses, et toi dis-lui: « Frère, tu as fais un beau travail aujourd’hui, tu jettes les eaux impures et avec ce, tu aides des milliers de gens. » Si tu ne perçois pas ainsi les choses, demain ce sera toi, qui seras en garde.

Ainsi donc, l’élève raisonnable doit bien comprendre les raisons et les conséquences de chaque chose et de savoir la chose suivante : La vie est définie d’une façon raisonnable, en elle il n’ y a aucune exception, aucun hasard, tout est prévu, même les moindres détails. Ceci n’est pas limiter la volonté humaine, car au niveau ou vous êtes, vous n’avez aucune volonté. Je vous dis la vérité. Je trouve que seulement l’homme, qui peut surmonter l’insulte et pardonner, possède une telle volonté. Cet homme a qui on enlève toute richesse, et sait oublier, il a de la volonté. Cet homme, qui vient en aide a celui, qui est tombé, malgré son travail, qu’il a à faire, il possède de la volonté. Ordonner à celui-ci ou celui-la, ce n’est pas avoir de la volonté. La volonté commence par le péché. Si vous comprenez ainsi la question, il viendra une étincelle dans votre esprit.

Faites un essai, pour que votre Mère puisse vous parler. Si vous tenez beaucoup à vos idées d’aujourd’hui, votre Mère ne va pas vous adresser la parole, même pas dans des milliers d’années, mais elle ne fera que vous attraper par ses trois doigts. En disant que la Mère va vous prendre par ses trios doigts, je n’est pas en vue votre vie personnelle, mais je parle en principe quelles sont les lois. Ces lois ont une exception, elles ne sont pas absolument mécaniques. Donc, en disant que votre Mère va vous tenir par ses trois doigts, ce sera tant que vous vous y opposer. Mais au moment même, ou vous changez, elle aussi changera son comportement envers vous. Aucune philosophie, aucune logique n’est pas en mesure de changer la Nature. Mais au moment où vous ressentez en vous-mêmes une pénitence, que vous ne suivez pas la bonne route, votre Mère aura tout de suite un autre comportement. Lorsqu’ elle sera bien disposée envers vous, vous allez ressentir à l’instant un plaisir, un soulagement. Pour y aboutir, vous allez pendant ce temps lutter, et chaque personne, qui se trouve sur votre chemin sera méchante.

La nature ne regrette pas qu’il y a de mauvais enfants, au contraire – elle en est contente, car ils font de bon travail. Elle met ses enfants à la place qui leur convient. Lorsqu’ ils se fatiguent, ils disent : « Maman, nous avons appris cet art. » La mère répond : « Bien, je vais vous montrer un autre domaine. » Je vois que vous êtes fatigués de la vie et vous dites qu’elle n’a pas de sens. Ce que vous avez appris jusqu’ a présent, n’est pas suffisant pour vous et les croyances, que vous avez ne sont pas positives. Si on se met à vous torturer pour la foi, que vous avez, combien d’entre vous, sont-ils prêts à se sacrifier, à mourir pour elle ? Vous allez répliquer : « On doit réfléchir un moment et puis répondre sommes nous prêts pour nous sacrifier. »

Maintenant je vais retourner sur l’idée des beaux gestes. Je vais vous exposer deux exemples : il fait beau jour, le Soleil brille, un grand rocher tourné vers le sud, et de l’est on voit une source pure, qui coule, de laquelle sort une petite rivière qui coule aussi vers l’est. Maintenant je vous présente la même image, mais opposée : un grand rocher, tourné vers le nord, a l’ouest coule une source pure. Si vous visitez de tels endroits, en votre esprit couleront deux idées différentes. Observez quels sont les gens, qui habitent ces versants du nord auxquels les rivières coulent vers l’ouest, et quels sont les gens, qui habitent les versants du sud, dont les rivières vont vers l’est. Faites la comparaison entre les uns et les autres personnes, ceci sera votre tache. Ce travail peut être accompli par certains pour une semaine, pour d’autres pour un mois, et pour troisièmes – dans une année.

C’est pourquoi, lors de l’éducation, on doit utiliser la Nature, car dans les différentes formes, qu’elle a crée, se trouve une grande idée fondamentale – qui peut transformer l’humeur de votre esprit, coeur et volonté. Je vais vous expliquer pourquoi faut-il prêter de l’attention aux nuages, d’entrer en liaison avec eux et de ne pas croire qu’ils sont morts, mais de savoir qu’ils sont toujours vivants : quelque fois au ciel se forment de grandes montagnes de nuages, tournées vers le nord ou le sud; observez ces nuages vivants dans l’espace, réfléchissez pourquoi les uns sont tournés vers le nord et d’autres vers le sud. Les gens contemporains sont fatigués, petits, car ils n’observent pas le ciel, mais s’intéressent toujours de la terre, à ce qu’ils ont crée tous seuls, et ce dernier est tellement petit. Si les gens sortaient pour observer le ciel, les nuages et les étoiles, leur humeur allait changer, et nous les gens contemporains de la race Blanche allions être plus généreux que maintenant. Puisque nous ne voulons pas renoncer à l’ancien ordre des choses par notre plein grès, voila pourquoi la loge Blanche a décidé de faire de nous des hommes, de nous libérer de ces vieilles constructions et d’observer la Nature.

Autrefois les gens se sont fait des idoles, ils leur faisaient la révérence, tandis qu’aujourd’hui cela nous fait rire. Toutefois les gens contemporains se sont construis des maisons, ont des terres, ils s’en réjouissent, car ils ont de quoi se nourrir. N’est-ce pas de l’idolâtrie ? Ne gardez jamais l’idée que votre maison, terre ou vigne peuvent vous nourrir. N’ y mettez aucun espoir. Si tu le crois vraiment, tu n’es pas sur la bonne voie. Je me tourne vers vous, comme à des élèves de l’école Occulte. Vous allez rejeter ces maisons que vous gardez dans votre esprit, et vous allez les considérer comme un simple exercice. En Amérique il y a des maisons de vingt, de trente étages. Moi, je dis que ce que nous avons ne sont pas des maisons, mais ce sont des prisons les plus horribles, que le monde a jamais vu, ce sont des cimetières. Il a des domiciles ou les rayons de Soleil n’ont jamais pénétré. Ce n’est pas une culture, ne vous émerveillez pas de ces grands édifices. Moi, j’aurais préféré vivre dans une maison bulgare hors de la ville, au lieu de vivre dans un édifice de vingt étages, qui coûte des millions, même si je manque de conforts. Je fais une analogie: un écrivain décrit les maisons d’une ville, décrit ses routes, son ordre, et toi tu lis et tu dis: “ Pourquoi tout ceci ne m’a pas impressionné?” Parce qu’il n’ y a rien de nouveau. Que cet auteur développe l’action dans la Nature, qu’il décrive ses actes, pour voir quel en est l’effet. Cet auteur décrit l’amour de deux personnes – l’un était sur la scène, l’autre a la loge. N’est-ce pas les actes les plus dénaturés ? En tant qu’occultistes, ne perdez pas votre temps avec ces romans, lisez que ce qui porte de l’ idéal. Si quelqu’ un de vous se met à écrire, qu’il ne soit pas comme ces auteurs. Voyez la façon d’écrire du chanteur de psaumes dans ses chansons ! Il dit : « Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point. » 1.3 Il compare tous les hommes aux arbres, aux monts montagneux, aux rivières, aux sources, et le monde a la mer, etc. Tout ceci porte une signification. Dans ces descriptions, le chanteur de psaumes, étant occultiste, a mis de vraies idées Divines, qui dirigent le monde. Les interprétateurs ont mal compris ces formes, à la suite de quoi les gens d’aujourd’hui ne sont pas capables de penser juste.

A présent vous avez a résoudre un problème – de retourner au moins huit mille ans en arrière, de venir devant la porte du Paradis, pour que je vous montre la mauvaise voie, que vous avez pris. Quand les gens sont sortis du Paradis, ils avaient deux voies a prendre et ils ont choisie une. Toute l’humanité a pris la mauvaise voie et disait: « Il nous est réduit ainsi ! » Non, il y avait une autre voie à prendre et elle était la Juste voie, la voie Etroite. Sous une voie étroite on comprend cette voie majestueuse de la Nature Vivante et vous devez la prendre. Vous ne pouvez pas retourner par le chemin, par lequel vous êtes sortis, mais moi, je vais vous faire marcher par le chemin opposé, le chemin Etroit. Quand vous serez à cet endroit du commencement, je vais vous montrer la voie à prendre, pour la nouvelle direction de votre évolution.

Faites une petite réflexion dans votre esprit, pensez ainsi : « Ou est-ce que j’étais avant cent ans? » Arrêtez-vous, puis songez ou est-ce que vous avez été avant mille années, avant deux mille années, avant trois mille années, quatre, cinq, six, sept et huit mille années. Parcourez mentalement un tel parcours et arrêtez-vous sur chaque situation. Vous n’allez rien faire d’ exeptionel, mais en retournant mentalement sur ce chemin, vous allez accomplir cette loi. Et lorsque vous aboutissez a l’endroit, ou vous vous êtes trouvés il y a huit mille années, retenez l’ état, que vous vivez, ainsi que la pensée, qui vous vient, après avoir retrouvé la situation présente. S’il ne naît pas en vous aucune pensée ou vous ne vivez aucun état, que cela ne vous tourmente pas, faites toujours le chemin en arrière. Moi, je vous montrerai petit a petit les relations mathématiques, par lesquelles vous pourrez travailler. Ces exercises que je vous donne, sont les plus faciles.

La question, qui survient dans votre esprit est comment peut-on retourner huit mille ans en arrière, comment peut-on le faire? Prenez l’exemple du petit enfant: quand il se dresse sur ses pieds, a-t-il une idée comment marcher? Non, il suit son instinct – il se dresse sur ses pieds, il tombe, il se redresse de nouveau, il tombe de nouveau, etc. De la même façon votre esprit ressemble à un animal de quatre pieds. Les gens intelligents sont de quatre pieds – ils se dressent, tombent, redressent et ils disent: “Nous ne pouvons pas bien raisonner.” Non, on va tomber, se redresser, faire la révérence, tant que nous restions sur nos deux pieds et commencions de réfléchir. Ainsi, retenez que votre esprit n’est pas humain, il est à quatre pieds, mais vous ne devez pas vous vexer. Si notre esprit était humain, notre Vie alors sera autrement faite et nous ne serions pas dans le cas, où nous nous trouvons a présent. Chacun peut trouver des preuves, que notre esprit ne soit pas instruit. Pouvez-vous trouver deux personnes, qui sont au même niveau dans une maison, qui vivent dans l’Amour? C’est très rare, et ce quand ils sont en bonne condition. Ce n’est pas par manque de désir pour la vie, mais il y a quelque chose de déformé en nous. En retournant dans notre état premier, nous allons nous en libérer tout de suite. Alors nous nous trouverons dans la situation d’un homme, qui soit guéri avec de l’eau ou de bains solaires – il transpire, tant qu’il rejette toutes les impuretés, à la suite de quoi, il a la sensation d’être un nouveau né.

Voila pourquoi, tout d’ abord il faut se libérer de ces impuretés, qui sont assemblées en vous depuis des années, pour que reste que le sang pur, c’est-à-dire la pensée pure de Dieu et le cœur pur de Dieu. Ensuite, il nous attend la même chose que l’homme, qui pesait cent vingt kilogrammes, et puis il tombe malade de typhus, à la suite de quoi il devient maigre comme un hareng. La même chose se produira avec vous – vous allez rejeter certaines choses, qui ne soient pas utiles et vous allez ressentir, que vous devenez plus stupides. Rien ne va bien marcher, tant que vous ne deveniez plus stupides. Quand vous deveniez complètement vides, la vie Divine viendra d’un autre endroit, pour remplir votre bouteille.

On ne demande pas de vous un grand héroïsme, mais seulement de la foi et de la soumission, pour pouvoir faire ce petit essai. Vous allez me citer le vers, si cela est conforme à la Volonté de Dieu. Tout bon acte est conforme à la Volonté Divine. Toute bonne idée, tout bon acte, qu’il soit le moindre, soit conforme à la Volonté Divine. Sachez que chaque bon acte donne un bon résultat et il pourra se réaliser, mais cela demande du temps. C’ est pourquoi, le moindre désir, le moindre élan, dans un temps donné produira un bon résultat. Chaque bonne idée et chaque désir est du au élan de votre Mère Divine, qui veut vous élever au niveau, ou elle se trouve.

A présent, entre vous il y a une petite disharmonie. Je vais vérifier si la raison pour elle, ne soit en vous ou en moi. Vous allez faire vos exercices et moi, les miens et quand on va les finir, on va se retrouver aux points communs. Ayez de la Foi et n’hésitez pas !

Comme règle vous allez prévoir la chose suivante: on demande de vous de la foi en soi, en votre âme raisonnable, a tel point qu’elle reste libre de penser et de comprendre tout ce que Dieu a fait. Au point ou votre âme soit éveillée, a ce point vous pourrez puiser des biens Divins dans le monde. Ainsi, mettez en premier, parmi toutes les règles, la Foi.

le 26 février 1920, Sofia

 

Home English Russian French Bulgarian Polish Deutsch Slovak Spanish Italian Greek Esperanto

About    Search History    Top 100    Search Help