Home English Russian French Bulgarian Polish Deutsch Slovak Spanish Italian Greek Esperanto
search help
search in titles only
  FontSize-- FontSize++  

 Les Forces Dans La Nature

Je vais faire une généralisation sur la douceur, la soumission, l’électricité, le magnétisme et la peine. La douceur et la soumission montrent la voie de l’esprit, l’électricité et le magnétisme – la voie de l’âme, et la peine – la voie du corps ou le monde physique, c’est-à-dire la vie sur Terre. Faites toujours la liaison entre la douceur et l’esprit, la soumission – avec l’âme, l’électricité – avec le cerveau, le magnétisme – avec le système nerveux sympathique, et la peine – avec tous les malheurs dans la vie. Ceci est la juste liaison.

L’élève de l’occultisme doit se servir d’une langue, qui soit compréhensible, il doit parler clairement à propos de soi-même. Chez les bulgares, il a une légende qu’au jour de Jordan, le ciel s’ouvre, et celui, qui le voit peut en ce moment demander quoique ce soit et ça va lui être donné. Un bulgare plusieurs années a observé le ciel toujours a cette nuit-ci, dans l’espoir de voir le ciel s’ouvrir. Un an, lorsqu’ il l’a observé par la fenêtre, il a vu le ciel s’ouvrir et a demandé a Dieu : « Donne-moi un boisseau d’or ! » Mais dans la vitesse, il a dit : « Donne-moi un boisseau de tête ! » et sa tête est devenue grande comme un boisseau, de façon a ce qu’il ne pouvait pas la faire sortir par la fenêtre. Cette loi fonctionne aussi dans l’occultisme, c’est-à-dire ce que l’homme pense ou demande, ça se passe.

Ainsi donc, une loi dans l’occultisme dit : tous les biens dans le monde sont liés avec la douceur et la soumission, toutes les Forces sont liées avec l’ électricité et le magnétisme, c’ est-à-dire avec le cerveau et le système nerveux sympathique, et tous les malheurs – avec la peine. Pour être clair, je vais vous expliquer d’ ou provient la peine : chaque élève, qui ne suit pas une des lois éternelles qui existent, il crée la peine. Cependant cet élève avec toute conscience ou sans se rendre compte exclut le fait d’avoir commis une erreur et il continue sa Vie d’une vie à une deuxième, à une troisième, et la loi de la peine continue à fonctionner. Cette loi fonctionne comme une rivière qui cherche sa route et prend une autre direction, différente de celle qu’elle avait avant. Donc moi, j’appelle la peine être une méthode ou un mode de refaire sa Vie humaine.

Vous, qui êtes assemblés ici pour écouter la doctrine occulte, vous avez l’age différent, n’est-ce pas ? Je veux que vous vous libériez de l’idée de savoir certaines choses. Je ne nie pas vos connaissances, mais les connaissances dans l’occultisme aient une valeur que quand elles passent sept fois par le feu Divin et se purifient. Que de telles connaissances peuvent être utilisées dans la nouvelle organisation de notre Vie. Nous avons la Science par laquelle on peut refaire notre vie présente. Pour pouvoir apprendre cette grande science Divine, il faut comprendre ses formes et ses règles, dont elle se sert. Je vais me servir d’une petite explication : si vous plantez une graine de blé, un gland ou un pépin de pomme, les forces de la fourchure ou de polarisation en elles vont fonctionner de façon a ce que toutes les forces magnétiques en premier, qui sont dans la terre, vont attirer la plante vers le bas. Ce qui signifie que toute racine cherche ces courants magnétiques, qui servent comme nourriture. Ces racines tachent non seulement de devenir stables, mais encore cherchent ces courants dans la terre, qui se croisent comme de petites rivières. Voila pourquoi chaque racine se ramifie dans de directions différentes et lorsqu’ elle trouve ce courant qui lui est nécessaire, elle accomplit son travail. C’ est pourquoi, certaines racines s’enfoncent dans les profondeurs de la terre, d’autres – sont plus a la surface, les troisièmes sortent en dessus, c’est la raison pour laquelle les racines ont de dimensions différentes. Si la terre est noire ou représente un talus, les racines cherchent toujours ces courants qui sont à la surface. Réciproquement a ces courants, les racines se projectent en bas, les ramifications de la tige se projectent en haut dans de différentes directions. Vous n’arrivez pas à saisir ces courants, car vous n’êtes pas sensibles. Si vous trouvez un peu de temps, un soir quand il sera clair, nous pouvons nous faire une promenade jusqu’ a Vitocha, pour vous montrer ces courants magnétiques, qui courent dans de sens différents.

Toute bonne pensée provenante de votre cerveau se projecte dans l’espace, va en haut, puis en bas, comme ces courants chez les plantes, et cherche réciproquement un magnétisme vivant ou bien de l’ électricité, qui lui serve pour sa formation ou son développement. Donc les bonnes pensées de celui, qui les envoie le plus souvent ne s’éloignent pas, mais restent étroitement liées a lui. Les savants contemporains qui connaissent peu l’occultisme, croient que nos pensées sont loin de nous. Non, chaque bonne ou mauvaise pensée, que vous envoyez, reste toujours la votre – personne ne peut vous la prendre, elle vous appartient, car c’est vous son créateur. Vous devez tenir cette idée toujours dans votre esprit. Chaqu’ une des plantes, après avoir projeté ses racines dans de différentes directions, commence successivement à développer ses branches, feuilles, couleurs, fruits, qui a la fin mûrissent. Ainsi se développe chaque pensée.

Dans l’école occulte, il est défendu chaque mauvaise parole, le jugement des péchés des autres – en somme les mauvaises pensées sont défendues. Savez-vous pourquoi ? Parce que si vous pensez du mal a quelqu’ un, vous envoyez vos racines vers lui, et là vous ne trouvez aucune nourriture pour vous. Ces racines dont il soit question, commencent à sucer les jus de cette personne, mais ces jus sont du poison, qui petit a petit empoisonne votre vie et la détruit. Beaucoup de femmes gâchent leur vie non seulement parce qu’elles ont de mauvais maris, mais par la pensée même qu’elles ont de mauvais maris, et elles commencent a affaiblir, a sécher, pour dire un jour : « Adieu ce monde », cependant leur mari regarde et se demande : « J’ignore pourquoi ma femme est morte. » La même chose se passe avec l’élève de l’école occulte. C’ est pourquoi, on dit aux élèves : ne pense pas du mal, c’est-à-dire ne plante pas les racines de ton âme dans un homme mauvais, reste loin de lui ! Telle est le coté scientifique sur cette question.

Comprenez le fait suivant: la peine montre la vraie voie du détournement. Lorsque je dis de descendre au fond de la peine, je fais appel au simple fait de notre vie contemporaine suivant : un homme voyage dans la montagne, mais perd le chemin; pour trouver la bonne direction, il doit rebrousser chemin et retourner a l’endroit ou il s’est égaré. Quand tu arrives au tourment et tu vois que tu as perdu le chemin dans un long voyage, tu vas rebrousser chemin et tu vas retourner a l’endroit où tu t’es détourné. Ceci veut dire descendre et retourner en arrière, pour refaire tes erreurs.

Pour pouvoir comprendre les Forces dans la Nature et les utiliser pour de Bien, vous devez obligatoirement développer des sens réciproques ou bien des organes de votre âme. Dans l’état présent de la civilisation contemporaine, beaucoup de ces organes sont mutilés. Beaucoup de chrétiens qui marchent sur cette Voie, sont devenus plus sensibles et disent : « Ca ne vaut pas la peine d’être bon, c’est-à-dire d’être très sensible, de souffrir. » La générosité de l’homme consiste justement en ce d’être sensible, éveillé envers les souffrances et les joies de l’autrui.

Le cerveau est l’organe de l’électricité. La partie de derrière contient une électricité négative, tandis que la partie de devant – positive; donc il a un dédoublement. Ainsi, si l’électricité de devant prend l’avance sur la partie de derrière, l’homme devient très actif dans ses réflexions, mais en même temps brutal. Si l’électricité négative dans le cerveau prend l’avance, l’homme devient passif, mais en même temps plein et affamé de désirs cachés et irréalisables, a la suite de quoi naît la haine, l’envie et d’autres sentiments de cette sorte. Quand je parle de l’électricité positive et négative, je sous-entends la loi de la haute mer et de la basse mer, qui se passent dans le cerveau. Les marées hautes, sont le cote positif du cerveau et se passent dans la partie antérieure, dans la région du front, tandis que les marées basses – dans la partie derrière du cerveau. Dans la Nature ces marées hautes et basses se produisent régulièrement et systématiquement, car Dieu y fonctionne. Dans la Nature on exclut les erreurs, or elles nous arrivent sur la Terre et dans notre cerveau, à la suite de quoi vient le retard. Quand il vous survient un malheur, par exemple votre maison brûle, vous perdez votre argent, vous cassez votre jambe, vous restez quelques jours sans manger ou quoique ce soit d’autre, tout de suite dans votre cerveau se rompt l’ équilibre entre les hautes et les basses mers. Ayez en vue que le développement et le succès de votre Vie dans le monde dépend de ces marées hautes et basses qui s’effectuent systématiquement dans votre cerveau. Certaines écoles considèrent cette régulière succession comme la condition, pour qu’un homme puisse être magnétique. Moi aussi je dis : « pour qu’un homme soit magnétique, les marées hautes et basses doivent s’effectuer en lui régulièrement.

Ainsi donc, la première chose qu’on demande de vous est de ne pas mettre d’obstacles a propos de vos marées hautes et basses. Beaucoup de folies et de choses anormales dans la Vie sont dues à la contrevention de l’équilibre entre ces marées hautes et basses. Retenez cette explication, car elle est appliquée dans votre Vie. Vous devez connaître les actes provenant des marées hautes et basses dans votre âme. Mettez en œuvre cette méthode et vous verrez qu’elle soit dans les moindres détails tout a fait naturelle. En observant la Nature, vous allez voir que chaque chose arrive dans un temps bien déterminé. Aussi dans les Proverbes il est dit, que pour la naissance, pour la mort, pour chaque chose il est donné un temps bien déterminé.

Dans l’occultisme il n’est pas permis à l’occultiste-élève d’avoir des prédilections pour le Bien ou le mal. Cette idée ne vous soit pas très claire, n’est-ce pas ? Je vais vous l’expliquer : « au cas ou il faut que je fasse une opération, je vais me servir d’un couteau pointé, et non pas émoussé. Le couteau pointé représente l’homme mauvais, et le couteau еmoussé – le bon. Par conséquent lors d’une opération je vais me servir d’un homme mauvais, je vais le préférer par rapport au bon. Lorsque Dieu veut punir le monde, il préfère les mauvaises personnes, et quand il veut bâtir quelque chose, il préfère les bonnes. Lorsque Dieu veut déraciner, il préfère les mauvaises personnes, et lorsqu’ il veut planter, il préfère les bonnes; lorsqu’ il veut faire des trous, il va préférer les mauvaises personnes et lorsqu’ il veut créer, il va préférer les bonnes. Dans l’occultisme, on ne se fâche pas aux gens, quand ils font du mal, mais chaque acte doit s’effectuer dans un temps bien déterminé.

Maintenant je ne parle pas de la morale sociale ici sur Terre, car elle ne demande aucune critique de point de vue occulte. Si je départis mes biens aux pauvres, ce sera du mal pour moi et du bien pour mes proches. Si je vole mes proches, c’est du bien pour moi et du mal pour les autres. Ainsi donc dans le monde pour chaque chose il y deux mesures – du bien pour soi et du bien pour les autres. Par conséquent j’ai deux choix à faire – ou bien de donner mon argent aux autres, ou bien de prendre l’argent des autres. Donc, il y a deux méthodes par lesquelles on peut agir et toutes les deux sont justes. Si dix personnes portent chacun par vingt kilos d’or sur le dos, commencent à se noyer dans l’eau et moi, je leur enlève la charge, est-ce que je leur fais du mal ? Non, je leur sauve la vie. En les sauvant, j’ai droit sur leur or. Si je porte vingt kilos d’or et je me noie dans la mer, et certains me viennent en aide et enlèvent le fardeau de mon dos, ils ont droit sur mon or. C’est ainsi que je réconcilie cette morale, c’est le point de vue de l’occultisme sur le Bien et le mal. Or si tu rencontres un homme avec de l’or, tu l’arrêtes, tu lui enlèves l’or de son dos et tu le lui prends, alors je dis: voila une conduite, qui ne soit pas faite dans le temps bien déterminé pour elle, autrement dit, le fruit est cueilli vert.

Ainsi faites de votre mieux pour mettre en œuvre cette loi, d’ après laquelle, vous allez voler et moi, je vais vous voler, mais au temps donné. J’utilise le mot voler dans un bon sens, un sens large, et justement comme la cueillaison des fruits dans le jardin. Et non pas comme font les voleurs : les maîtres de la vigne qui ont a peine vus les fruits de leur travail et voila qu’ils se dépêchent de cueillir les poires et les pommes de leurs arbres.

` Dans la première conversation je vous ai parlé sur la douceur et la soumission. Ils ont un lien, un rapport avec l’idée pure de l’homme. Ce qui signifie, que l’homme qui manque de douceur et de soumission, ne peut pas avoir une idée pure. Toute pensée humaine se nourrit qu’avec la douceur et la soumission, hors de ces qualités la pensée sera pareille a celle des animaux. Cette loi est bien définie. La même chose se passe avec chaque désir : un désir, qui soit nourri avec l’électricité vive et avec le magnétisme vivant, est un désir de l’âme, et chaque désir, qui ne soit pas imprégné de cette électricité vive et magnétisme, n’ est pas un désir de l’ âme. Donc toutes les mauvaises pensées sont nourries hors de la douceur et de la soumission; tous les mauvais désirs proviennent en dehors de l’électricité vive et du magnétisme vivant. Tandis que la peine est élevée par la vie irraisonnable de l’homme stupide. Considérez cette électricité vive et le magnétisme comme deux grandes, deux raisonnables Forces dans le monde. La peine est l’enfant physique, illégalement né de l’homme, auquel le père et la mère doivent admettre comme leur. Dans l’occultisme il n’est pas permis de perdre ou de tuer les enfants, c’est-à-dire on ne permet pas de tuer une pensée ou un désir, que ce soit les tiennes ou celles d’autrui. Tu peux accepter ou pas certaine pensée ou désir, mais tu n’as pas le droit de les détruire. Donc chaqu’ un doit avoir la liberté d’agir comme il veut. Personne n’a le droit de s’opposer et de manipuler ni la bonne, ni la mauvaise personne. Moi, je préviens mes élèves de ne pas essayer de me riposter, ni de me manipuler, car moi aussi je fais et je continuerai de faire la même chose – je ne vais ni leur m’opposer, ni leur influencer.

Je vous expose de grandes lois Divines, que vous pouvez accomplir si vous le voulez, sinon vous allez y subir les conséquences. Ayez en vue, que ces lois, ces Forces, avec lesquelles vous entrez en liaison, vont avoir une réaction sur vous, quand votre conscience commence à s’ouvrir. Cette loi est éternelle. Il ne vous est pas permis de porter aucun parapluie ou de grands chapeaux, pour protéger vos têtes du Soleil, de cette Lumière vivante. Prenez l’habitude de supporter cette Lumière vivante, ne portez pas de chapeaux ! Ayez en vue, qu’il vous attend un sérieux travail.

Sous l’expression « sérieux travail » je sous-entends le mouvement, je sous-entends qu’il faut marcher, qu’il ne faut ne pas rester sur la même place. Vous ne devez pas croire que vous êtes vieux ou jeunes, mais pensez que vous êtes des élèves, qui doivent apprendre. Vous allez considérer la Vie comme chaque élève réagit, lorsqu’ il doit résoudre un problème difficile: il se met au lit le soir, mais il tient dans son esprit l’idée, qu’au matin il doit se lever tôt, pour le résoudre, et il le fait. Quelques uns d’entre vous ont encore quelques heures, disons deux ou trois pour apprendre et puis ils vont s’endormir. Ce n’est rien – le lendemain ils vont continuer leurs études. Si ce n’est pas dans cette vie, ils vont continuer leurs études, là ou ils ont fini. Cet élève qui n’a pas la pensée concentrée, va s’efforcer pendant toute la journée de se rappeler ses pensées du jour précédent et n’ y arrivera pas.

Une autre situation : vous allez poursuivre quels sont les moments du jour qui correspondent a la douceur, d’ autres qui correspondent a la soumission, les troisièmes – a l’ électricité, au magnétisme, a la souffrance et au tourment. Ils se polarisent tous. Le tourment est le plus fort, la souffrance est l’opposée au tourment.

A présent les professeurs contemporains aperçoivent souvent une contradiction dans les écoles : le professeur de mathématiques entre en classes – tous les élèves sont bien disposées, car cette matière éveille en eux de l’électricité. Apres le professeur de maths, entre le professeur de chimie, qui de même excite l’électricité chez les élèves. En conséquence de la grande quantité d’électricité assemblée, les élèves se sentent un peu énervés. S’il entre un troisième professeur, la matière duquel éveille encore de l’électricité chez les élèves, les derniers deviennent encore plus nerveux et font le scandale. Non, les matières dans le programme des écoles doivent être ainsi arrangés, qu’une des matières doit éveiller l’électricité, l’autre – le magnétisme des élèves, c’est-à-dire d’ avoir un changement de matières. On aperçoit la même chose dans la Nature – la loi est la même. Par exemple il naît un fils – les influences électriques l’ont crée, donc en lui sont entrés la douceur, l’électricité et le tourment. Il naît une fille – elle a été crée par la soumission, le magnétisme et la souffrance. Si quelqu’ un me demande de quels éléments est crée mon fils, je vais lui répondre: “De douceur, d’électricité et de tourment”, et pour ma fille je dirai: “De soumission, magnétisme et souffrance.” Voila pourquoi le garçon se tourmente et la fille souffre.

Nous devons éviter la monotonie dans notre travail. Je ne veux pas faire de vous des pieux, car c’est une doctrine monotone. Aujourd’ hui l’homme pieux apparaît comme un cheval mis au travail avec des rabats sur les yeux et qui regarde qu’en avant. L’homme pieux, a peine réveillé va à l’église, le soir – encore à l’église. Le matin a l’église, le soir encore a l’église et tout le monde dit : « Voici un homme pieux ».

Dans le travail qui vous attend, vous allez respectivement développer de différents domaines. Premièrement vous allez exciter la partie inférieure du cerveau – l’esprit le moins développé de l’homme, les réflexions sur la Nature, sur toutes les formes, formations, couleurs, chiffres. Ensuite vous allez excitez les formes plus supérieures de l’esprit – l’imagination, l’écoute, la réflexion, la musique, l’esprit créatif. Enfin vous allez excitez l’Amour envers Dieu, les hommes et les animaux. Nous allons provoquer encore le sentiment de Foie et Espoir, d’amabilité, sociabilité et amitié, mais pas dans le sens qu’on y met aujourd’hui. Nous allons aussi faire appel à la Justice – les forces exécutrices, desquelles provient la destruction, c’est-à-dire le cote exécutive de la Vie. Bien-sur ceci est difficile, car si maintenant on décide de provoquer la musique, vous n’allez pas tous pouvoir la saisir. En certains d’entre vous le sens musical est bien développé, tandis que la douceur et la soumission sont très peu développées. Pourquoi le Christ a dit : « Je suis sage et soumis dans mon cœur ? » L’homme sage et soumis peut facilement surmonter tous les malheurs dans le monde.

Une méthode naturelle de se modifier tout seul est de vous mettre à la place de l’homme affamé. Dans ce cas, ne songez pas à ce que vous avez mangé pendant des années. Ce que vous avez mangé pendant des années n’a pas d’importance. Il se peut, que vous avez bien mangé avant, mais ce qui importe c’est ce que vous mangez aujourd’hui. Si vous ne manger pas bien, vous allez perdre votre vie. Dans l’occultisme le temps présent est très important.

Maintenant je vais vous faire lier avec la Nature vivante et savez-vous ce qui va se passer avec vous après? Je vais vous raconter une histoire : un bandit entre chez un riche savant physicien d’Europe, dans l’intention de le voler. Le physicien avait dans son laboratoire deux récipients avec lesquels il faisait ses essais sur l’électricité. En devinant quelles étaient les intentions du vagabond, il lui donne les deux récipients et lui dit :

Tiens-les un peu, pour que je fasse mes essais, puis fait ce que tu veux !

Le bandit a pris les récipients, le physicien a fait fonctionner l’électricité, et celui-ci a commence a sursauter vivement.

Lâche-les ! – lui dit le savant.

Je ne peux pas.

Le physicien lui demande :

Vas-tu une autre fois essayer de voler des savants ?...

Maintenant si vous venez aussi me voler, vous allez sursauter sous l’effet de ces récipients. La Nature vivante est tellement intelligente, qu’on n’a pas encore trouvé un seul homme, pour la tromper dans ses méthodes. De même qu’au futur, on ne réussira pas à trouver un tel homme, qui puisse la tromper. C’ est pourquoi, moi, j’appelle la Nature Vivante la meilleure mère. Si vous l’écoutez, elle vous donnera une telle doctrine, que vous n’avez jamais eue. Si vous ne suivez pas ses règles, vous allez essayez ses méthodes d’éducation de ses enfants.

Je vais vous donner encore une formule: acceptez les choses comme si elles étaient vivantes. Je vais vous expliquer le mot vivant. En regardant le tableau d’un grand peintre, je demande est-ce que ce tableau est vivant ? Oui, il est vivant, vous dis-je. Mais vous allez répliquer, qu’il ne bouge pas. Supposez que vous possédez un arbre, planté sous terre, et l’air autour de lui, est très calme, il n’ y pas de vent et voila pourquoi, on n’aperçoit aucun mouvement dans ses branches. Quand vous n’apercevez aucun mouvement dans les branches de cet arbre, qu’allez-vous penser de lui, qu’il n’est pas vivant? La peinture est tellement vivante comme l’arbre l’est dans ce cas. Au futur, les peintres n’auront pas besoin de toiles. Moi, je peux imaginer une peinture vivante et la tenir devant vous pendant un, deux, dix heures ou deux jours et puis elle disparaîtra. Il y a-t-il une contradiction, un doute dans son existence ? Elle existe, mais dans un certain moment, je la déplace ailleurs. Donc un peintre qui dessine un tableau, peut le projeter là où il veut. Avez-vous observez comment se changent les couleurs des fleurs, comment se forment peu a peu leurs couleurs lors de leur pousse. Il faut approuver que les couleurs artificiellement crées par les hommes, deviennent avec le temps moins foncées sous l’influence du Soleil, tandis que celles que la Nature a crée, deviennent encore plus belles exposées au Soleil, car elles sont vivantes. Tant que le peintre songe sur la fleur qu’il dessine, elle devient de plus en plus vivante, s’il arrête de le faire, elle disparaît.

La première exigence envers l’élève de l’occultisme est d’avoir une forte imagination. Sans imagination, il ne saura rien faire, c’ est pourquoi il doit la développer. Je vais vous donnez une méthode, que vous pourrez pratiquer, pour concentrer votre pensée : si un de vous est distrait, qu’il prenne une aiguille et l’enfonce un demi centimètre dans sa main. Quand il aura beaucoup mal, il va commencer à songer sur sa main et sa distraction va disparaître. En enfonçant dix fois l’aiguille dans ta main et le sang se met à couler, l’homme subconscient en toi dira : « Ca ne vaut pas la peine d’être distrait. » Les malheurs, qu’on peut voir aujourd’hui sont de telles aiguilles, enfoncées dans nos esprits par la Nature, dans le but de bien réfléchir, et dans vos cœurs, pour les mettre à la bonne place. Cette aiguille, enfoncée en toi, te pousse à réfléchir que des choses importantes. Ainsi beaucoup de guerriers sont revenus de guerre avec l’esprit et le cœur mis à la bonne place.

Le temps de la visite aboutit à sa fin, et maintenant je vous demande est-ce que vous allez vous en aller ou vous allez rester ? A celui qui s’en va je lui donnerai une recommande pour passez quelque temps ailleurs, et à celui qui reste, je lui donnerai du travail. Vous vous demandez a présent, quelles taches sérieuses vont vous être confiées ? De maintes taches agréables vont vous être confiées et les deux d’entre elles seront agréables, tandis qu’une autre sera désagréable.

Maintenant je demande de vous tous d’être sages et soumis. La sagesse et la soumission, ainsi que l’élan pour une pureté Absolue – c’est le sens de la Vie. Sans cette Pureté vous ne pouvez pas avancez même pas d’un pas en avant. En premier vous devez faire sortir en dehors vos défauts et vous efforcer de les refaire. Ne cachez pas vos défauts, ne forcez pas nous de les trouver. Ainsi donc, si vous voulez réussir, vous devez être courageux et décidés en vous-mêmes, pour voir quels sont vos défauts, sans avoir cette grande prétention sur soi, que vous manifestez à présent. Vous allez descendre avec dix degrés ! Tous les élèves qui ont des défauts dans l’esprit, le cœur ou le corps, vous allez vous les présentez clairement. La chose la plus difficile est de faire sortir ses défauts.

En Amérique un professeur très connu en l’art de parler, Silva Nea était très visité par des gens qui ont finis leurs études supérieures en art oratoire et rhétorique, et avaient le moral de savoir parler. Apres l’entretien avec le professeur, tout le monde se sentait très confus car il leur parlait franchement, sans cérémonie. L’art de parler de cet homme était de leur dire la vérité. Sort quelqu’ un devant lui pour réciter et il lui dit :

- Descend, descend près moi ! – et ils causent.

- Maintenant, je te comprends, maintenant tu peux remonter !

L’orateur commence de nouveau.

Attend, attend, je n’ai pas compris, descend, descend !...

Ne récitez pas vous aussi, mais dites-moi une simple vérité sans imaginer – une vérité clairement exposée, pour être bien comprise. Je voudrais que vous soyez naturels, pour cela je vous dis : l’occultisme est une telle école, a ce que celui qui y entre devient très stupide. Celui qui entre ici, dit en premier: « J’ai une opinion particulière sur cette question, c’est ainsi que je pense, c’est de cette façon que je comprends Dieu, etc. » C’est bon mon ami, c’est ta façon de penser, mais les choses pour toi vont mal, tu n’es pas en bonne santé, tu as des défauts. C’est une fausse doctrine. Dieu veut que nous pensions et ressentons bien les choses – c’est notre travail a faire, non pas a Dieu. – « Dieu m’a crée de cette façon » - dira quelqu’ un. Ce n’est pas Dieu qui t’a crée de cette façon, c’est toi qui l’a fabriqué. Nous avons mis tellement de teinture sur ce que Dieu a fait, qu’il nous sera nécessaire beaucoup de temps pour l’enlever, pour trouver enfin le Divin. Chez les gens contemporains beaucoup de vertus ne peuvent pas être aperçues tout de suite, toutefois il y a de traits extérieurs, par lesquels elles peuvent être saisies. Par exemple l’honnêteté de certaines personnes s’exprime par deux lignes sur le front, si la ligne est au milieu du front – c’est la justice. Ces traits, ainsi que les traits de l’Amour, chez certaines personnes sont lisses, à ces gens-la on dit qu’ils ressemblent à la lune. Moi, je dis que ce sont de gros gens et rien de plus.

Ainsi on tachera de créer la simplicité et l’harmonie dans nos relations. Entre vous et moi, il doit y avoir de simples et naturelles relations. Chaque geste de la main ou de la tête doit avoir la forme la plus expressive. Par exemple la main tendue en avant et serrée en poing, comme si elle attaque quelqu’ un, exprime un acte du mal. Le mouvement correct est de serrer les trois doigts de la main, le pouce et l’index unis sous la forme d’un cercle. Pourquoi ce mouvement est-il correct ? Il désigne le serpent, qui a attrapé sa victime; c’est un cercle, un mouvement dans lequel il n’ y a pas de danger. En ouvrant le cercle, le serpent se met a siffler et dit : « Prends garde, car je peux te mordre ! » Donc, lorsqu’ un élève se fâche, montre-lui la main serrée de cette façon. Or, que faites-vous ? – Vous lui montrez une gifle. Ce n’est pas un mouvement occulte, c’est un mouvement des mages noirs. Lorsqu’ un jeune homme prend sous le bras une jeune fille, c’est un geste des mages noirs. Certain veut donner de l’argent a un pauvre, en le dépassant, il les lui jette brutalement. Non, donnez de l’argent aux mendiants avec honneur. Toutes ces mauvaises images et gestes, réunis dans notre esprit, excitent des forces respectives, qui font troubler l’harmonie des centres respectifs, à la suite de quoi naît une certaine disharmonie. Nous ne devons pas avoir des gestes plastiques, mais nous allons les acquérir en nous regardant dans le miroir. Avec ces gestes plastiques, nous allons rétablir l’harmonie perdue. Vous ne pouvez pas éduquer vos enfants, sans agir selon l’harmonie. Vous êtes tellement stupides, n’est-ce pas ? Ne vous vexer pas quand je vous dis être stupides. Aujourd’ hui, je vous ai montré un geste correct, une autre fois c’est vous qui allez faire un tel geste et vous allez y réfléchir.

Gardez-vous des mauvaises imitations dans la vie. Dans une région de l’Amérique, il y avait un évêque, qui aimait porter sa tête en peu clignée, tandis que son épaule – était un peu en haut. Tous les évêques de sa région, l’imitaient et portaient leur tête un peu clignée d’un cote. Aujourd’ hui toutes les mauvaises habitudes sont dues a l’imitation des mauvaises habitudes de certain évêque. Je comprends le mot évêque dans un sens figuré, car le père dans une maison est l’évêque et la mère est sa femme.

La première chose qui vous soit nécessaire est de bien développer votre imagination, pour que les choses en vous soient bien expressives. Lorsqu’ on vous dit quelque chose, vous devez pouvoir l’imaginer tout de suite dans votre esprit. Vous ne pouvez pas progresser dans l’art occulte, sans avoir de l’imagination.

Sachez que le monde est grand et vous y êtes tous seuls. Quand vous vous sentez mal, imaginez que vous vous trouver parmi beaucoup de monde. En avoir marre des gens, pensez que vous êtes seuls. Moi, je ne veux pas que vous attendiez tout de moi, gardez-vous de cette illusion. Je vais vous expliquer cette loi Divine avec la formule suivante : lorsqu’ on met la graine de blé dans la terre, elle doit activer cette énergie qui est cachée dans son âme. Quelles sont les conditions de cette action? La lumière et la chaleur, qui viennent d’en haut; aussi l’humidité et la pluie. Lorsqu’ elle a ces conditions ci, elle commence à pousser. Moi aussi j’utilise a votre égard les lois de la science occulte, car vous avez, vous aussi toutes les conditions qui vous soient nécessaires pour vous développer. La Chaleur et la Lumière viennent de Dieu, et l’humidité est la Vie, il ne nous reste que d’utiliser ces conditions extérieures. La terre est notre corps, dans lequel la graine de blé, c’est-à-dire notre âme y est plantée. La Chaleur - c’est l’Amour, la Lumière – c’est la Vérité Divine, et la Sagesse se produit grâce au procès de grandir. C’est la Voie par laquelle s’expriment les justes mouvements du corps.

Cette Doctrine, dont je vous parle, ne la rapportez pas à d’autres doctrines et ne dites absolument rien pour elle dehors. Pourquoi ne pas en parler ? Tant que vous n’expérimentez pas ce dont vous apprenez, comment le raconter aux autres ? Procurez vous de l’expérience, du résultat et alors vous aurez la force de raconter aux autres. Celui qui aime raconter par ici et par la, et ne peut garder un secret, je vais l’attraper par toutes les règles de l’occultisme. Les bulgares disent : « Celui qui parle beaucoup, fais peu. » Vous aussi, vous êtes de ces héros -ci.

Dans l’antiquité un roi avait des oreilles d’ours. Quand on appelait des barbiers pour le raser, en sortant du château on tranchait la tête de chaqu’ un, pour ne pas raconter que le roi a des oreilles d’ours. Un jour on a appelé un barbier pour raser le roi, mais en finissant son travail, il a compris ce qui l’attendait et il a commencé de prier le roi de garder sa vie, en promettant de ne dire a personne ce qu’il venait de voir dans le château. Le roi prit pitié de lui et l’a libéré. Le barbier pour être sur de ne rien dire a personne, a fui loin du château. Il gardait longtemps le secret, mais un jour il est allé dans la foret, il a fait un trou et a crié fort dedans : « Le roi a des oreilles d’ours ! » A cet endroit un jour a poussé un grand arbre duquel un berger a fait une flûte. En jouant avec, chaque fois de la flûte, on pouvait entendre une voix : « Le roi a des oreilles d’ours. » Vous aussi faites un trou et criez dedans : « Le roi a des oreilles d’ours. »

Ou et quand vous allez raconter, pour moi ça n’a pas d’importance, mais pour vous c’est quelque chose d’inutile. Il vous faut des essais, des essais ! Cette Doctrine a des expériences intérieures, des expériences réelles, que vous devez vérifier par des essais. Ainsi donc, je ne voudrais pas que vous disiez que ceci une illusion, le contraire est une illusion. Celui qui ne veut pas se tromper, qu’il entre dans le monde – là-bas il n’ y aucune illusion. Ceci est un avertissement, car maintenant on est des hôtes, et la loi de la politesse ne permet pas que l’homme frappe ses invités. Lorsque l’élève de l’école Occulte fait une erreur, la plus grande punition est que tous ceux qui l’entourent se taisent et avec ce, ils le démasquent.

Une autre règle de l’élève : d’être franc envers son esprit, franc envers son âme et franc envers soi, ou autrement dit, franc envers son père, sa mère, ses frères et ses sœurs. Les deux éléments – le père et la mère – vous ne les voyez pas, ils sont en haut, restent que vos frères et sœurs, que vous voyez ici sur Terre.

Pour la prochaine fois, je voudrais que quelqu’ un de vous écrive quelque chose sur le système osseux, sur le squelette, un autre qui écrive sur les fonctions du cœur et de la circulation du sang, et un troisième – quelque chose sur l’appareil digestif.

le 19 février 1920, 19 heures, Sofia

 

Home English Russian French Bulgarian Polish Deutsch Slovak Spanish Italian Greek Esperanto

About    Search History    Top 100    Search Help