Home English Russian French Bulgarian Polish Deutsch Slovak Spanish Italian Greek Esperanto
search help
search in titles only
  FontSize-- FontSize++  

 L’ Invitation De Jesus

« Jésus avait aussi été invité au mariage avec ses disciples. »

Jean 2 : 2

Il n’ y a pas de doute, les fêtes les plus plaisantes, les plus solennelles sur Terre sont celles des noces. Je voudrais éclaircir un peu le principe intérieur, la signification intérieure du mariage, car dans votre esprit il a un tout autre sens. D’ après vous, le mariage signifie une union, un mariage entre deux personnes – homme et femme, qui tout d’abord ont été fiancés par le curé, qui fait quelques prières, à la suite de quoi les invités mangent et boivent. Ces fêtes continuent un, deux jours, les invités s’en vont et les nouveaux mariés restent tous seuls. C’est le cote extérieur du mariage, que vous connaissez bien. Mais le mot mariage dans un sens profond comprend le commencement d’une nouvelle Vie. Ce mot provient de l’ancien sanscrit, la racine signifie « ce qui se passe et se réalise comme vie consciente. » Le mariage est un procès, qui conduit l’homme d’un état et l’emmène a un autre, c’ est-à-dire sortir d’ une vie pour aller a une autre, ou les anciennes idées sont rejetées et la vie continue avec de nouvelles idées.

Remarquez, a ce mariage ont été invité Jésus et Ses disciples, ainsi donc un des plus grands Maître y été présent. Ce mariage est devenu un principe, qui peut déterminer dans l’avenir comment doivent se passer les noces. Dans l’avenir Jésus et ses disciples doivent toujours être présents à chaque mariage, mais non pas Jésus comme figure, mais Sa Doctrine. Je ne vais pas vous exposer en quoi consiste la doctrine de Christ, car elle peut s’expliquer en deux grandes lois: aime ton Dieu de toute ton âme, cœur, esprit et volonté; aime ton proche comme soi-même. Je ne vais pas vous expliquer ce qu’est l’Amour.

Je vais brièvement résumer ce dont j’ai dit aux conversations de jeudi. Ayez en vue deux choses : lorsque vous écoutez quelqu’ un vous parler, vous devez tourner votre oreille vers l’endroit ou vous pouvez réaliser les paroles et non pas de faire qu’écouter, et deuxièmement votre esprit doit être concentré de façon que vous puissiez saisir le sens des mots, et non pas seulement les comprendre, car chaque mot contient en soi une certaine Puissance. C’ est pourquoi Jésus dit, que chaque force Divine est un début de Vie nouvelle, c’est-à-dire la Nouvelle vie commence par les paroles de Dieu, et non pas seulement des paroles.

Avant de continuer, je vais vous expliquer les méthodes de travail dans la médecine contemporaine. Elle se sert surtout de deux méthodes – allopathique et homéopathique. La première méthode recommande des médicaments, qui soient plutôt amers; la deuxième méthode recommande des médicaments sucrés, et si dans le cas donné, ceci n’est pas possible, on recommande que le dragée de l’extérieur doit être enveloppe par quelque chose de sucré. Le monde contemporain est allopathique, et les gens sont tellement rusés, qu’ils mettent une couverture sucrée sur les choses de la vie. Le mode de guérison de Dieu, est de façon inverse: les dragées de l’extérieur sont amers, et de l’intérieur – sucrés. Ainsi, la cure de la Vie se passe de deux façons : parfois un homme est guéri par de mots amers, et parfois – avec de belles paroles. Je prends en vue les moments de la vie sociale et ceux dans la Nature. Cependant a certaines personnes ne viennent en aide ni les mots amers, ni les belles paroles, et ceci parce qu’ils n’ont pas compris les conditions, dans lesquelles ils pourraient leur être utiles. N’oubliez pas que dans le monde les situations sont définies au maximum. Comme il y a un temps bien défini pour planter, ainsi il y a un temps bien défini pour la cure. C’est un principe Divin, une loi Divine, qui est vraie pour ceux qui veulent étudier la doctrine de Christ, dans le but d’améliorer leur vie, car c’est une Doctrine de la Vie. L’élève va à l’école, pour obtenir des connaissances, à la suite de quoi, il devra les appliquer. Par la même raison, je voudrais que vous appliquiez l’enseignement de Christ dans votre vie. Il est possible que vous ayez beaucoup de désirs, soit pour enrichir vos connaissances, soit pour avoir plus de richesses. Cela se passera dans l’avenir, mais ce qui importe pour le moment, c’est de voir quelle est la façon raisonnable, pour réaliser la doctrine de Christ.

Dans le vers, qu’on vient de lire, il est dit qu’au mariage a été invité Jésus, ainsi que Ses disciples. Ce qui prouve que les nouveaux mariés ont réalisé que si Jésus n’est pas invité au mariage, il va manquer une chose importante. Au début de chaque activité, faites la même chose : invitez-y le Christ. Vous allez vous demander : « Ne pouvons-nous pas inviter quelqu’ un d’autre ? » Si, vous pouvez, mais il doit porter en soi deux principes – aimer Dieu et aimer son frère. L’amour pour Dieu et celui de son frère est une extension, et non pas un sentiment ordinaire. Aimer Dieu et son frère, cela veut dire leur donner une de ses chambres. Tu vas demander : « Mais, moi alors, ou est-ce que je vais habiter ? » Tu vas habiter selon ta volonté, Dieu vivra dans ton cœur, et ton frère – dans ton esprit. Tu n’es pas capable d’ aimer ton frère, tant que tu ne commences pas de penser a lui, c’ est pourquoi tu dois le tenir présent dans ton esprit, et de garder Dieu dans ton cœur. Ces deux personnes seront tes hôtes, et toi tu vas travailler pour eux, c’est-à-dire ils seront tes maîtres et toi tu seras leur élève. Dieu, qui est dans ton cœur, est Jésus, tes frères sont Ses disciples, et toi tu seras un des invités du mariage. Quand vous avez ces connaissances, vous allez pouvoir bien utiliser votre esprit. En étudiant les œuvres de certain poète célèbre ou un écrivain, en écoutant une œuvre musicale, en regardant la peinture d’un peintre connu, votre raison doit saisir ces choses, car ceux sont vos maîtres, vos frères et vous allez vous en instruire, toutefois gardez dans votre cœur le principe Divin. Le mariage est un début d’une nouvelle Vie. Le jeune homme et la jeune fille sortent de la maison de leur père et commencent une nouvelle vie, a eux deux – cette analogie vous pouvez l’appliquez dans chaque domaine de votre Vie. Les élèves et les maîtres vont à l’école et commencent une nouvelle vie; ceci concerne les bons maîtres.

Normalement au mariage viennent trois sortes d’invités: les uns sont de simples spectateurs, les seconds sont les invités et les troisièmes sont la parenté des nouveaux mariés. Les spectateurs dans l’église sont appelés les non instruits, les invités – croyants, et les proches – les élèves. De la même façon, vous devez diviser vos pensées par catégories, c’est-à-dire vous devez savoir la place de chaque pensée. Dans le monde il y a trois sortes d’idées : les unes, qui proviennent de Dieu – les idées Divines, les secondes, qui proviennent de nos proches et les troisièmes, qui viennent de nous-mêmes. Unes des pensées viennent du monde, d’autres – des Anges, les troisièmes – du monde Divin. C’ est pourquoi il faut apprendre à reconnaître quelles soient les idées qui vous surviennent, pour ne pas faire des erreurs dans vos actes. Personne n’est indépendant du milieu environnant, c’est pourquoi vous allez acceptez ses idées. Lorsque vous faites la comparaison entre les trois sortes d’idées, vous allez pouvoir reconnaître l’origine de chacune, vous allez pouvoir les combattre et de cette façon vous allez parvenir à vous développer correctement.

Une autre chose importante est que le mariage est un lieu de travail. Lorsque vous commencez un travail, vous devez être à un mariage. Hors du mariage, vous allez ressentir chaque travail comme besogne ou peine. Les invités du mariage sont toujours joyeux. Lorsque vous voulez travailler dans ce monde, vous devez imaginer que vous êtes à un mariage Divin ou dans l’époque d’une nouvelle Vie – c’est la seule façon de sauver une âme. Par la même loi, on peut créer une culture, une religion ou quoique ce soit d’autre. La chose principale, que vous devez éviter lors d’un mariage, est de ne pas donner vie à l’avidité. Un Ange était envoyé par Dieu à un mariage, or il a beaucoup apprécié la princesse, qui était la mariée et il a voulu l’emmener avec soi. Lorsque vous vous trouvez à un mariage, ne désirez pas la place de la mariée, car avec ce commencent toutes les querelles et toutes les chutes. Je vois des échecs, des confrontations, des querelles entre vous, car vous voulez prendre la place de la princesse, la mariée. Vous dites : « Nous voulons être a sa place ! » Vous allez y être, mais dans une autre époque, pour l’instant vous êtes des invités. Etre invités veut dire travailler. Christ était présent à ce mariage, pour bénir les nouveaux mariés. Lorsque vous prenez la décision de commencer une nouvelle Vie, c’est-à-dire de se marier, vous devez lier l’esprit, qui est le jeune homme, avec le cœur, qui est la jeune fille. Si vous voulez que votre mariage s’effectue par toutes les règles Divines, par toutes les unions Divines, il est obligatoire d’avoir le principe Divin en vous. Pensez-vous que le mariage va bien se passer, si la mariée, en entrant dans la maison du jeune homme, se met à chasser la belle- mère, les sœurs, les frères et tous ses proches ? Si vous accomplissez la volonté de Dieu, vous allez vous élever à un niveau supérieur et vous allez rendre la liberté dans votre âme. Que vous péchez ou vous faites du bien, ça reste pour vous – chacun s’élève par ses propres actes. Si vous gardez ce principe Divin – d’unir votre esprit et votre cœur, vous allez avoir en vous le Christ et ses disciples. Alors, en accomplissant la Doctrine de Christ, vous allez pouvoir comprendre la vie Divine, qui est présente dans la Nature et vous allez savoir instruire vos proches. Car les fils et les filles que vous allez mettre au monde, vont passer par ce mariage. Par ce j’explique pourquoi il existe de bons fils et filles. Si le mariage n’est pas un mariage, mais une querelle, alors les fils et les filles qui vont naître seront mauvais. Lorsqu’ il vous vient en tête une idée ou un désir, ils vont dépendre totalement de l’état de votre esprit et de votre cœur. Votre façon de penser sera selon l’état de votre esprit et votre coeur. Si votre esprit est dégradé et votre pensée sera la même; si votre cœur est dégradé, votre désir sera dégradé aussi. Ne croyez pas que les idées et les désirs sont des choses fantastiques – ils ont leur propre visage et leur propre corps, et ils vivent leur propre vie. Ces mêmes pensées et désirs forment dans l’avenir votre cerveau, vos poumons blancs, l’estomac, etc. Certains demandent: “Pourquoi bien pensez ?” Pour pouvoir faire dans l’avenir un nouveau vêtement. Donc, nous préparons un nouveau vêtement, dans lequel plus tard nous allons habiller notre corps Spirituel.

Ainsi donc, l’enseignement de Christ n’est pas un enseignement des formes, grâce auxquelles nous pouvons participer dans une église ou bien déposer notre argent dans une banque, mais c’est un enseignement de l’initiative personnelle. Personne ne peut penser, ressentir ou agir à votre place. Vous allez penser, agir, ressentir pour vous-mêmes. Si vous pensez, agissez et ressentez du bien, vous allez avoir la bénédiction Divine. Lorsque vous trouvez le lien entre votre Vie et ce principe Divin, vous allez pouvoir réparer beaucoup de malheurs lors de votre passage. Nous devons trouver un moyen d’améliorer notre vie et chacun cherche un tel moyen. Si vous êtes une graine de pomme, vous allez prier Dieu de vous donner toutes les conditions, pour tout d’abord grandir et puis se développer. Si vous vous trouvez dans la situation d’une âme humaine, vous allez exiger des conditions favorables, pour votre développement. Ce qui souffre en nous, ce qui se lamente, c’est notre âme, qui est enfermée. Souvent nous voulons faire disparaître les souffrances. On ne peut faire fuir les souffrances, mais on peut les transformer en Joie. Les transformations sont souvent rencontrées dans la Nature. Par exemple le charbon mis dans de conditions spéciales, peut se transformer en diamant, le diamant ensuite peut se transformer en graine, ensuite – en bois et puis – encore en charbon.

Jésus est allé au mariage pour montrer aux jeunes mariés comment vivre. Chacun de vous s’est marié et il sait comme c’est beau le temps avant le mariage, combien de rêves, combien de fantaisies de l’esprit et de la pensée il y a-t-il! Apres le mariage, chacun dit : « Toute merveille dure jusqu’ au jour des fiançailles. » Le jeune homme et la jeune fille sont parfaits, or des qu’ils se marient, tout disparaît et c’est la raison, pour laquelle les gens disent : « Ca ne vaut pas la peine de se marier. » Effectivement, ça ne vaut pas la peine de se marier, car ce n’est pas un mariage, mais une querelle. D’ après moi, l’esprit qui se marie au coeur, doit être sain, il ne doit pas être atteint par aucune maladie. Le cœur qui se marie avec l’esprit, doit être sain, pur. Si c’est le cas, alors nos pensées et désirs, par la même loi, doivent être sains et purs. Je sais que vous, qui m’écoutez, vous avez le cœur et l’esprit troublés. Pourquoi ? Parce que cette première loi, a été violée.

Lorsque le Christianisme nous enseigne, qu’il nous faut retourner chez Dieu, ceci veut dire retourner dans le Paradis, de retourner dans ce milieu primaire, qui crée les conditions d’une Vie tranquille et raisonnable. Pour avoir ces conditions, on ne demande pas des siècles -

dans un moment donné tu peux être bon et dans un autre, tu peux devenir mauvais. Ce dont on dit, que quelqu’ un est par naissance bon ou mauvais, n’est pas vrai. Il se peut qu’on soit né dans le Bien ou le mal, mais a l’instant même de nos actes, nous sommes bons ou mauvais. Il se peut que tu sois très méchant, mais des que tu arrêtes de faire de mal, tu deviens bon et le contraire. Donc, Dieu juge de nous selon le moment de nos actes. Le moment donné définie nos réactions dans le passé et ce que nous deviendrons dans le futur. Ce moment dans lequel tu fais du mal, prouve que tu as été mauvais dans le passé, mais ce n’est qu’un reflet du passé. Certain va répliquer : « A présent je suis méchant, mais a l’avenir je changerai. » Non, fais de bons actes à l’instant même ! Tu dois cesser de faire du mal, ce qui veut dire d’appeler le Bien de ton passé. C’est le premier principe, que Christ a transmis aux jeunes mariés. Il leur a commandé de s’aimer. L’amour n’est rien d’autre, que comprendre le Bien, planter et donner vie au Bien dans notre Vie.

Je parle du mariage, car plusieurs sont ceux qui promettent l’impossible. Que des promesses au futur – ce ne sont que de veines paroles. Dans l’économie de Dieu, il n’ y a rien à prévoir. Dieu a prévu tout le Bien pour ceux, qui font du Bien. Ceux qui ne font pas de bien, ce n’est que le malheur qui les attend. Les uns comme les autres vont subir les conséquences par la grande loi. Et ce n’est pas parce que Dieu veut les punir, mais parce que les conséquences sont dues aux faits que nous avons commis, c’ est pourquoi nous ne pouvons pas les éviter. En ce qui concerne la science et la culture, tout d’ abord il faut créer une vie morale, c’est-à-dire que le cœur doit se préparer à ce que l’esprit puisse saisir ses désirs et de les interpréter comme idée. C’est un fait. Par exemple, en Amérique on a constaté que si les femmes de certains hommes sont bonnes, les derniers sont devenus des prêtres; et l’inverse, les hommes qui ont de mauvaises femmes, sont tombés à un niveau très bas. Si vous avez un esprit ouvert, mais le cœur qui ne lui convient pas, il va faire tomber l’esprit à un niveau plus bas. Voila pourquoi Dieu doit vivre dans votre cœur, pour le transformer – ne permettez a personne d’autre de tourner votre cœur. Souvent on parle, que certain homme a tourné le cœur de sa femme. Dans le monde il n’ y a que des retournements, et de là tout le monde souffre. Ce retournement ressemble au mouvement du vélo.

A ces noces ont été donnés des principes pour tout le monde, par lesquels chaque personne peut s’élever et devenir plus noble. Souvent certains se mettent a pleurer pour des fautes du passé, parce qu’ils ont eu beaucoup de péchés, parce qu’ils ont été mauvais envers leur mère. Aujourd’ hui ils ont de meilleures conditions de vie, de travail, mais ils en refusent et disent : « Nous avons péché et on péchera encore. » Tu es un homme et tu peux changer les actes de la loi, car ces actes sont semblables aux mouvements du vélo, qui tourne mécaniquement et seulement en deux directions – du coté droit vers le coté gauche et du coté gauche vers le coté droit. De même notre vie telle quelle, peut tourner dans ces deux directions. Dans ce cas, si tu ne marches pas dans l’une des directions, tu continues ton chemin dans la direction opposée. La même chose se passe avec le moulin : là-bas il y a deux roues, l’une tourne dans une direction, l’autre – dans la direction opposée, et le résultat est le même. A présent ta roue tourne du coté droit au coté gauche ou bien dans la direction opposée et tu demandes: “Puis-je être bon?” Demande au menuisier, il te répondra. Ces roues peuvent tourner des deux façons et peuvent écraser les hommes.

Lorsque vous allez à un mariage, vous devez former votre langage. C’est une science approfondie, de savoir le caractère, les mœurs et les coutumes de la langue et ses actes. Personne n’a plus grande volonté que celle, de savoir parler. Parfois, vous voulez dire quelque chose a quelqu’ un, pour lui montrer que vous avez des connaissances sur certain sujet. Mais que se passe-t-il alors? Non seulement les choses ne s’arrangent pas, mais vous les gâchez encore plus. Sachez que toutes mauvaises paroles se disent en dehors du mariage, car là ou il n’ y a pas de mariage, il y a la querelle. Lorsque tu as de mauvaises idées en tête, tu dois savoir que tu n’es pas au mariage, tu n’as pas Christ. Si tu penses de bonnes choses, tu es au mariage avec le Christ et ses disciples.

Chaque jour tu peux être aux noces avec le Christ et ses disciples. Je comprends ceci comme un principe, je n’ai pas en vue les dogmes de l’église. Je parle de l’énergie, qui circule dans la Vie. La Terre arrive de plus en plus près du Soleil, mais ceci s’effectue tellement lentement, que c’est a peine dans des millions d’années qu’elle va y aboutir, pour le voir comment il est. Aujourd’ hui tout le monde peut avoir les éléments du Soleil – la lumière et la chaleur. Il se peut, que quelqu’ un te demande: “Et toi, as-tu vu le Soleil, sais-tu a quoi il a l’air?” Non, mais je connais ses éléments. Certain te demande : « As-tu vu le Christ et Ses disciples ? » Non, mais je sais deux choses, deux principes Divins, les voila – l’ Amour Divin et la Sagesse, qui coulent dans mon esprit, comme dans les esprits de tout le monde, de la même façon que s’écoulent la lumière et la chaleur du Soleil. Tout bon désir et toute bonne idée, est le Christ et Ses disciples. Si les bonnes idées et les bons désirs ne soient pas en vous, vous n’avez pas Christ. Si vous comprenez la question en principe, Dieu sera pour vous une Puissance raisonnable. Vous pouvez faire des essais à ce sujet. Un jour vous aurez les moyens non seulement de saisir la Lumière, mais par la force de l’ ouie, vous allez pouvoir saisir de la musique, qui sort d’elle, puis de percevoir aussi de différentes paroles. Vous pouvez croire, que ce n’est qu’une illusion. Non, ceci est un fait, car il existe des gens, qui non seulement perçoivent la Chaleur et la Lumière de l’extérieur, mais aussi ils entendent leur chansons, ainsi qu’ils comprennent leurs paroles.

Que votre esprit et votre coeur soient purs, cela signifie être clairvoyants. Lorsque vous serez purs de cette façon, vous allez pouvoir saisir par qui vous a été envoyée certaine pensée, par qui vous a été envoyé un désir. Tandis qu’a présent on ressent une idée, sans comprendre son sens intérieur. Lorsque je vous dis par exemple, que vous devez vous aimer, vous comprenez l’Amour dans un sens particulier. Aimer, signifie pour vous, d’avoir une amie, qu’elle vous appartienne et le jour ou elle fait connaissance de quelqu’ un d’autre, vous êtes prêt a briser l’amitié. Imaginez que vous avez fait la connaissance de mon doigt, vous lui dites, que vous l’aimer. Vient après le deuxième doigt et vous vous mettez a vous fâcher et vous dites : « Pourquoi tu parles a mon premier doigt, que j’aime ? » Mais cela dépend de moi et non pas du doigt.

Ces jours-ci vient me voir une dame, qui m’a donné une bonne idée et qui m’a montré sa façon de comprendre la doctrine de Christ. Elle m’a raconté, que son mari ne l’aimait plus et il l’a quitté. Elle en souffrait beaucoup, elle pleurait sans cesse, mais un soir elle fait un rêve vraiment vraisemblable. Elle voit dans son rêve, qu’elle soit visitée par des gens inconnus, qui lui disent: « Femme, il n’ y a pas de quoi pleurer, tu dois savoir que le cœur de ton mari ne t’appartient pas, c’ est pourquoi tu n’a pas le droit de le faire tourner. Imagine quel sera l’état de ton mari, si quelqu’ un d’autre vient le jour suivant, pour vouloir prendre son cœur pour lui. Que se passera-t-il avec ce cœur ? » De la même façon, nous voulons que tout le monde ait le même cœur que nous et nous voulons le tourner. C’est le plus grand mal. Que chaque cœur reste comme Dieu l’a crée. Chaque cœur est bon lors de sa création, mais change à cause de l’esprit qui le conduit.

Quand je souris a quelqu’ un et je lui dis une belle parole, il est très content de moi et vous me trouvez bon. Mais si je suis un peu maussade, vous croyez déjà que j’ai changé de caractère. Ces choses dans la vie sont apparentes, c’est de la magie. Parfois le père se conduit de façon sévère, mais il ne l’est pas en réalité. Il ne doit pas se montrer sévère, mais plutôt il doit dire : « Fils, ce que tu fais, n’est pas bon pour toi, cette conduite te mène au péril, car tu n’accomplis pas la Volonté de Dieu ! » Le maître t’aime, mais si tu fais de fautes, il va te faire des remarques. L’élève dans ces cas fait appel a l’amour : « Monsieur le maître, n’est-ce pas que nous nous aimons ! » Si, on s’aime, mais tu as commis des fautes à plusieurs fois et tu dois te corriger. Si tu recouds correctement cette solution, tu sauveras la vie de plusieurs, sinon ta faute me compromet moi aussi.

Il y a deux jours, je commentais le thème de la cueillaison des fleurs et je disais, que chaque cueillaison de dix fleurs emmène après soi, la mort de quelqu’ un. Si vous dites a quelqu’ un dix mauvaises paroles, la maison de quelqu’ un va brûler. Si vous plantez quelque part dix fleurs, un homme bon va venir sur Terre. Faites des observations de ce caractère, pour voir, que ceci ne sont pas que des paroles. Observez les arbres fruitiers dans un jardin : tant que les branches sont vertes, les gens dans cette maison vivent bien, mais si elles se mettent a sécher, leur vie se brouille par cause des mauvaises pensées, qui ont pris le dessus. Apres quoi, certain de cette maison va mourir. Un monsieur me racontait cette histoire que voici : il avait un jardin a Sofia, de laquelle s’occupait un jardinier. Un jour il fallait découper les arbres et l’un d’eux devait être abattu. Or, le jardinier aimait beaucoup cet arbre et plusieurs fois répétait qu’il ne doit pas être coupé, mais par la force de la volonté du maître, on l’a fait abattre. Dans trois mois, le maître est tombé mort. Si vous faites abattre l’arbre que vous aimez, vous le suivrez aussi.

De même, vous qui m’écoutez maintenant, vous avez pris des couteaux et vous jouez avec ici et là. Vous avez beaucoup de connaissances, vous savez plusieurs choses. Or, je voudrais que de telles personnes comme vous, se mettent tous seuls a tisser et de montrer comment faire en pratique et non seulement de me raconter comment filer, tisser, ourdir. J’ai déjà vu comment font de tels savants, lorsqu’ ils se mettent sur le métier a tisser- ils commencent a ourdir, a filer, mais quand ils s’aperçoivent que cela ne marche pas et voila qu’ils coupent. Ils recommencent une nouvelle fois de tisser et ça ne marche pas cette fois aussi. Une deuxième fois, une troisième – ils coupent à chaque fois et cela ne marche pas. Vient le maître et le travail démarre..

Christ est venu au mariage pour apprendre aux jeunes maries de tisser, car le mariage donne de nouvelles conditions de Vie. Lorsque vous voulez rendre votre humeur meilleure, imaginez que vous êtes à un mariage, parce que là-bas il y a toujours a manger et a boire, de même qu’il y a de la musique. Les dents sont les instruments, et la langue n’est que le bâton qui tape sur l’ harpe et produit une chanson, qui vous soulage. Je voudrais que tous les hommes puissent faire de la musique et chanter. Le repas correspond a la vie spirituelle, car lorsque tu acceptes une idée ou un désir, ils se transforment en nourriture, qui par suite pénètre dans ton sang – tu t’exprimes par ta Vie. Ce qui prouve que nous avons compris la vie Divine.

Dans ce but, tenez toujours votre cerveau dans un état normal. Vous allez me demander quel est l’état normal. L’état normal se trouve toujours entre deux extrémités, donc il est au milieu. Comment trouver le milieu ? Imaginez qu’on vous donné une sécante, a laquelle on vous demande de trouver le milieu. Vous allez trouver le milieu, lorsque vous mettez des arcs des deux cotés, avec l’aide d’un compas. Du point où se croisent les deux arcs, vous allez abaisser une perpendiculaire sur la sécante et ce point en question sera son milieu. Vous pouvez faire de même avec vos pensées. Les mauvaises idées existent dans le monde, pour endurcir votre volonté, ainsi donc nous pouvons les neutraliser à l’instant. Apres chaque joie, après chaque bonne idée vient une mauvaise. Observez combien de temps dure chaque bonne ou mauvaise idée – c’est une nouvelle psychologie. Il faut examiner soi-même, car si tu ignores ta façon d’être, comment pourras-tu connaitre les faits extérieurs ?

Toutes choses dans la Nature sont le reflet de la vie Divine, qui vit en nous. Le reflet montre une image, qui vient de l’extérieur. Cette image n’est pas ta création, mais elle est étrangère. S’il vient en toi une joie, elle ne vient pas de toi, elle n’est pas ta création. La pensée en tant quelle, circule et s’arrête pour peu de temps en toi. Les bonnes idées sont en mouvement et s’arrêtent sur de différents lieux, la où il leur est déterminé. Chaque station porte son nom – la station c’est vous. Les pensées s’arrêtent pour un temps donné, tant que dure l’arrêt du train. Parfois elles s’arrêtent pour une minute, ou deux, même plus – ça dépend de la grandeur de la station. Il y a de telles qui sont en excursion et veulent s’arrêter a un endroit plus, c’ est pourquoi elles y passent plus de temps, pour un mois ou deux et même plus. Comme il existe de bonnes idées - voyageurs, de même il y a de mauvaises idées, qui proviennent de certains enfants qui ne soient pas sages, et qui s’ arrêtent de la même manière pour un temps donné sur de stations déterminées. Ainsi donc, les bonnes idées, comme les mauvaises ne nous appartiennent pas. Si vous voulez que certaine bonne idée reste en vous plus longtemps, vous devez lui former des conditions favorables.

Ceci enseignait Christ aux nouveaux mariés: il leur disait, que dans la Vie ils vont rencontrer des joies comme des malheurs, de maintes bonnes et mauvaises pensées, mais qu’ils retiennent qu’ils ne leur appartiennent pas, mais ceux sont que des visitations. Vous devez savoir que ni le Bien est tellement bon, ni le mal est tellement mauvais. Le Bien ou le mal ne sont tels, que pour le moment dans lequel ils soient faits; au moment - même où on cesse de les faire, ils ne sont plus tels. Pour être plus clair, je vais vous donner un exemple : vous vous trouvez a dix mètres de distance du four allumé – qu’allez-vous ressentir ? Un grand plaisir. Qu’allez-vous ressentir si vous vous tenez a cinq centimètres du four ? Vous allez vous brûler les mains et vous allez fuir loin du four. Tel est le rapport entre les choses, qui les rend bonnes ou mauvaises. Tel est le rapport d’une idée Divine, qui vient de plusieurs cotés. Quelle sera la pensée, bonne ou mauvaise, cela dépend de l’état dans lequel vous vous trouvez. C’ est pourquoi, nous avons besoin de connaissances, pour ne pas nous mettre sur le chemin du train. Le train royal passe, c’ est pourquoi on ne doit pas se mettre sur sa route. Christ a enseigné de cette façon : ne vous tenez pas sur le chemin ferré, ne montez pas sur le toit. Un homme, qui monte sur le toit, il se prépare à fuir. Ainsi font les malfaiteurs, lorsqu’ on se met à les poursuivre. La voie ferrée – c’est la vieillesse. Tu médis, tu n’es pas disposé, tu ne crois pas – tu restes toujours sur la voie ferrée.

Sortir et entrer dans le monde a un sens tout a fait différent de celui que vous y mettez. Par exemple, on construit une maison, dans laquelle nous allons vivre; pourquoi fait-on une maison ? Parce que les conditions de Vie sont telles, que si on manque de toit, nous allons être en danger, pour cela on se fait construire une maison. Par la même raison, on doit avoir une couche extérieure, qui puisse nous protéger des différentes idées, qui nous surviennent de l’extérieur. Voila pourquoi, nous devons vivre de façon pure et sainte, pour formez autour de nous une aure, qui puisse nous protéger de tout danger et de tout mal. Voila pourquoi Jésus était présent aux noces, ainsi que ses disciples.

Je voudrais que vous tous vous faites un bon début, et ceux parmi vous, qui ne travaillent pas, vont restez a l’arrière. Tirez de toutes les conversations jusqu’ a présent le principe commun, qui soit présent dans chacune et interprétez-le.

Je vais vous donner pour deux, trois mois, le travail et les essais suivants: premièrement, inscrivez sur un cahier chaque bonne idée, qui soit importante ou celle qui est mauvaise. Vous allez suivre l’heure de l’arrivée de la bonne ou de la mauvaise idée, ou du désir et lorsqu’ ils disparaissent, vous allez inscrire l’heure de leur départ.

Deuxièmement, lorsqu’ ils vous surviennent de mauvaises pensées ou désirs, vous allez essayer de les transformer en bonnes idées et désirs. C’ est pourquoi vous allez retourner deux mille ans en arrière, pour imaginer le mariage que Jésus a vécu avec ses disciples. Vous allez imaginez la maison, dans laquelle il s’est passé, ainsi que les invités et les jeunes mariés. Tachez de définir ou était placé Christ, a quelle place étaient Ses disciples, mais tachez de ne pas vous faire des illusions, mais de tracer quelque chose a peu près vraisemblable dans votre imagination. Ainsi donc, vous allez photographier le mariage entier, en imaginant la place du marié, votre place, etc. Le Christ vous allez le mettre dans votre coeur, Ses disciples – dans votre esprit; le marié dans votre esprit, la mariée – dans votre cœur. La mariée et le marié doivent être séparés l’un de l’autre, car dans le monde Spirituel deux personnes dans une même chambre ne peuvent pas vivre. Tandis qu’ici, plusieurs personnes habitent la même chambre, c’ est pourquoi ils se disputent. Les habitants de l’autre monde lisent librement leurs pensées. C’ est pourquoi, lorsque l’un d’eux n’est pas bien disposé, les autres peuvent lire sa pensée, ils le dépassent, sans qu’il ait besoin de la chasser. Voila pourquoi à l’autre monde, il n’ y a pas de conditions de péché. Tandis que dans ce monde quelqu’ un vient vous visiter et il reste, sans se rendre compte, qu’il vous dérange, a la suite de quoi vous êtes obliger de le mentir. Laissez ces méthodes anciennes, car tant que vous y tenez, vous ne pouvez pas devenir des élèves. Tu vas imaginer, que tu es bien habillé au mariage, que tu es très content et joyeux et tu vas écouter ce que le Christ parlait aux invités. Si vous pouvez imaginer une telle image, vous allez vous rafraîchir, vous allez être prêts à lutter avec les difficultés de ce monde, beaucoup de philosophies vont s’éclaircir et les vibrations de votre esprit vont s’élever. Cette imagination de l’image a aussi une influence sur la santé. Vous devez savoir, que le Bien s’apprend qu’au mariage et le mal – a la querelle.

Troisièmement, posez-vous la question pourquoi en vous existent de bonnes et de mauvaises idées et désirs, pourquoi vous appréciez certains plus, d’autres – moins, pourquoi vous aimez certains, d’ autres – pas, pourquoi certains vous sont sympathiques, d’ autres – non. Vous allez dire que c’est à cause du karma. Oui, mais le karma ne suffit pas d’expliquer tout, car il existe dans ce cas plusieurs raisons. Quand vous êtes mal disposés, vous réfléchissez sur la raison de cette situation. Rappelez-vous la maison, que vous avez visitée, combien de temps vous y avez passé et en sortant de quelle maison, vous vous êtes trouvés dans cet état. Expliquez-vous pourquoi en sortant de certaine maison, vous êtes mal disposés. Expliquez-vous pourquoi parfois, en rentrant chez vous ce sentiment revient et voyez de quel coté il vous arrive, du nord, du sud, de l’est ou de l’ouest. En trouvant la raison de ce disconfort, ne vous enragez pas contre l’homme qui l’a provoqué, mais changez plutôt sa direction. Un de vos amis, vous demande de lui prêter de l’argent en condition, qu’il vous le rendra dans dix jours, or il ne vient pas vous le rendre; ne lui en voulez pas. Si quelqu’ un n’est pas bien disposé par rapport a vous, c’est parce qu’il a quelque chose a prendre de vous. S’il n’a rien a prendre de vous, il a commis une faute et pour ça il dit: « Ton père doit me rendre de l’argent, puisque tu as la possibilité de me le rendre, rends-le moi a sa place ! » Lorsque vous êtes en bonne humeur, vous devez savoir garder l’énergie en vous. C’est une science importante de contenir l’énergie des bonnes pensées et désirs.

Quatrièmement, chaque soir, quand vous vous mettez au lit, vous allez utiliser dix ou quinze minutes, pour réfléchir sur vos activités de la journée. Vous allez le faire objectivement. Vous allez en tirer le mal, pour pouvoir l’éviter une prochaine fois. Au jour suivant, vous allez prier : « Aide-moi, mon Dieu, de savoir éviter les mauvais actes et de faire les bons, que le jour passé j’ai manqué de faire ! » Vous allez observer votre Vie, comme le peintre regarde sa peinture, sans juger de vous-mêmes. Si on ne réussit pas dans la Vie, c’est parce qu’on se croit stupides, pécheurs, etc. Tu n’es ni bon, ni mauvais, mais tu dois allez au mariage et travailler. Si vos enfants font du bruit dans la maison, souvenez-vous qu’ils ont été aussi au mariage. De cette façon, vous allez pouvoir a un certain degrés – cinquante ou soixante-quinze pour cent – changer le disconfort de votre mari ou celui de vos enfants. Ces exercices pourront endurcir votre bonne volonté.

Le marié, vous allez mettre dans votre esprit, et la mariée – dans le cœur. Ordinairement au mariage, les invités sont mis en première place. Christ est un invité au mariage. La mariée reçoit les invités et est la première à baiser la main, ensuite c’est le tour du marié. Que signifie de baiser la main ? Quand on baise la main, nous faisons une promesse d’accomplir la volonté et la loi de Dieu. L’élève qui veut s’instruire, doit posséder une volonté de fer, rien ne doit le désespérer.

Moi, je vais petit a petit vous expliquer toutes les formes, par lesquelles les pensées et les désirs fonctionnent, par lesquelles on forme les sociétés, les foyers, la culture et les raisons, pour lesquelles naissent de bons et de mauvais enfants. Quand vous allez vieillir, vos enfants vont réaliser tout ceci. Le mot jeunesse est formé de la racine mahatadi, ce qui signifie la transformation du principe Divin dans une forme humaine, c’est-à-dire le renouvellement de la vieille vie. Quand on devient vieux, nous n’écoutons pas Dieu, nous sommes mécontents, nous boudons et nous disons, qu’on ne trouve rien dans le monde. Moi, je sais, qu’il faut agir au moment - même, dans lequel Dieu s’exprime, quand Dieu réfléchit, et de sentir, quand Dieu ressent.

Uns des exercices vous allez faire le matin, les autres – le soir, car le matin vous êtes positifs, et le soir vous êtes négatifs. C’ est pourquoi, quand le Soleil se couche, les gens sont tristes. Voila pourquoi, quand un homme veut devenir humble, il doit prier le soir; quand il veut devenir compatissant, il doit prier le matin. L’énergie de la Terre, le matin est positive, et le soir, elle est négative. La même chose se passe avec l’homme. C’ est pourquoi, le chanteur de psaumes dit, que la Joie arrive le matin. La joie est une énergie positive, et la peine – négative. Le bien est une énergie positive, le mal – négative. Si une élève soit faible, elle va prier ses camarades de l’aider. Lorsque vous dites que vous avez de mauvaises conditions, je comprends par là, que vous manquez de livre. Celui, qui veut apprendre, ne peut pas dire, qu’il manque de conditions, qu’il manque de temps – vous avez au moins cinq minutes a votre disposition. Quand vous commencez de faire les exercices, ne vous mettez pas à croire que vous ne pouvez pas y réussir. Moi, je n’attends pas de vous, de faire une belle peinture. Vous pouvez faire des taches, mais continuer de travailler. Si vous ne travaillez pas, vous allez payer pour avoir loue cette édifice. Ainsi donc, que nous travaillons ou pas, on paye toujours. Moi, je vais faire un jour le calcul de votre séjour sur la Terre. C’est honteux de ne rien faire, a condition qu’on dispense tellement pour vous.

Les exercices pour le mariage, vous allez faire trois fois par semaine, et ce le matin – dimanche, mardi et vendredi. Les exercices du compte que vous allez faire pour votre conduite de la journée, vous allez faire chaque soir avant de vous mettre au lit.

Chez nous, en premier on met l’esprit, puis le coeur, ensuite la volonté, mais au début c’était la volonté qui agissait, puis – le désir et a la fin – l’esprit. Dieu par Sa volonté nous inspire, à la suite de quoi notre pensée commence à agir, ensuite agit notre cœur, et enfin – la volonté.

19 juin 1919, Sofia

 

Home English Russian French Bulgarian Polish Deutsch Slovak Spanish Italian Greek Esperanto

About    Search History    Top 100    Search Help